jeudi
févr.142019

[Evènement] Journée Européenne concernant la lutte contre la radicalisation - Paris, le 2 avril 2019

La Fédération Citoyens & Justice et le CNLAPS organisent la 4ème édition de la journée de lutte contre la radicalisation. Avec le soutien du Comité Interministériel de la Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR), Ministère de l’Intérieur, et du Ministère de la Justice, Citoyens et Justice et le Comité National de Liaison des Acteurs de la Prévention de la Délinquance co-organisent une journée Européenne concernant la lutte contre la radicalisation (4ème édition). Mardi 2 Avril 2019 Amphithéâtre Lumière 40 Avenue des Terroirs de France, 75 012, Paris Accueil à partir de 8h30 Clôture de la journée à 17h Pour cette 4ème édition, et dans la poursuite des réflexions menées depuis 2015 sur les réponses à apporter à la problématique de la radicalisation violente, en 2017 Citoyens & Justice et le CNLAPS ont commandité, une Recherche Action auprès de l’ARCA (Association de Recherches en Criminologie Appliquée) relative aux techniques d’intervention au sein des deux réseaux. Afin d’échanger et de bénéficier des expertises de nos collègues européens, nous avons convié à cette quatrième édition des experts belges et allemand afin qu’ils nous fassent part de leurs expériences dans le traitement de cette question aussi préoccupante par-delà nos frontières : Dominique LAURENT, Chef du département Centre contre le radicalisme violent, Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (Bruxelles) Patrick LIEBERMANN - Secrétariat Général, Centre de Ressources et d’Appui (CREA), Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents (Fédération Wallonie-Bruxelles) Olivier VANDERHAEGEN, Chargé de mission contre la radicalisation de la jeunesse, Molenbeek-Saint-Jean (Belgique) Sofia KOLLER, Research Fellow - Project «Counter-Terrorism & Prevention of Violent Extremism» (German Council on Foreign Relations) Par ailleurs au cours de cette journée, Muriel Domenach, Secrétaire Générale du CIPDR, abordera la politique française de prévention de la radicalisation et la parole sera également donnée aux représentants des Directions de l’Administration Pénitentiaire et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. L’ARCA présentera les résultats de la Recherche Action, étayés de témoignages de professionnels associatifs ayant participé au projet. Lire le programme

Click to read more ...

jeudi
févr.142019

Invitation à la Commission nationale Post sententielle - Rennes, les 14 et 15 mars 2019

La prochaine Commission nationale Post sententielle se tiendra sur Rennes les 14 et 15 mars 2019 au sein de : Mairie de quartier Bréquigny/Sud Gare Salle polyvalente 1, place de la communauté RENNES (Station métro Clémenceau) Programme des journées Afin d’organiser au mieux ces deux journées, nous vous remercions de vous incrire en ligne dès à présent ! Attention : Un autre évènement se tient sur Rennes aux mêmes dates, aussi les hôtels sur Rennes sont d'ores et déjà pour beaucoup complet. Par ailleurs, vous ne le savez peut-être pas encore mais ces journées de travail marqueront la fin de la Présidence de Christian FOURNIER qui se sera bagarré comme un bon diable aux côtés de notre fédération pour tenter de limiter les effets délétères de la détention sur nos concitoyens incarcérés et les accompagner au plus tôt vers la sortie. Le placement à l’extérieur a sans nul doute été le combat de sa vie professionnelle. Son engagement pour le défendre et le faire valoir a été sans limite. Aussi, il appartient à chacun d’entre nous, autant que faire se peut, de marquer de notre présence notre reconnaissance à son action. Vous espérant nombreux parmi nous,

Click to read more ...

mardi
févr.122019

EFRJ Newsflash - Février 2019 (I)


 

Si vous avez des commentaires ou des nouvelles que vous voudriez nous faire partager, merci de nous le faire savoir:  [email protected] . 
Si vous avez manqué les éditions précédentes,  cliquez ici !

   
 
Symposium EFRJ Bilbao 2019
   
      
  Le programme provisoire du symposium international sur lajustice de deux jours  (Bilbao, 5-6 juin) sera en ligne cette semaine! Au cours de cet événement, notre communauté se  voit offrir la possibilité de réfléchir aux avancées importantes sur le terrain et de se préparer en termes de développement de politiques et de pratiques. Si vous souhaitez contribuer au programme, vous pouvez envoyer votre proposition  avant le 12 avril. L'  inscription  est également ouverte! Les membres de l'EFRJ se réuniront pour son  assemblée générale annuelle dans  la soirée du 4 juin.
 
 
 
 
 
Conférence EFRJ Sassari 2020
     Réservez cette date et planifiez vos vacances d'été 2020 sur la magnifique île de Sardaigne !! La 11ème conférence internationale EFRJ  aura lieu du 25 au 27 juin 2020 au Conservatorio Luigi Canepa Sassari, conservatoire de musique de l'université de Sassari en Sardaigne, en Italie!Suivez l'événement sur les médias sociaux avec # efrj2020.
 
 
Université d'été EFRJ de Gdańsk 2019
        Pour l' école d'été 2019, nous vous souhaitons la bienvenue à Gdańsk, en Pologne, du 22 au 26 juillet! Le thème est «Justice réparatrice adaptée aux enfants», axé à la fois sur les jeunes victimes et les délinquants. Inscrivez-  vous vite car il ne reste que 11 sièges. Cette semaine, l'équipe EFRJ rencontrera les entraîneurs Bie Vanseveren (Belgique) et Belinda Hopkins (Royaume-Uni) à Louvain: plus de détails sur le programme suivront!
 
 
Derniers jours pour nous rejoindre à KU LINC

Les derniers jours pour postuler à un poste universitaire à temps partiel à l'Institut de criminologie KU Leuven, où est basé l'EFRJ.Les tâches consistent notamment à élaborer un programme de recherche sur la justice réparatrice, la victimologie, le travail social médico-légal et la santé mentale. La date limite est le 15 février. Pour plus d'informations, contactez Ivo Aertsen . 

     
RJ et dommages environnementaux
Bientôt, deux événements sur le croisement entre RJ et dommages environnementaux auront lieu en Belgique. Le 1er mars, la pièce de théâtre spéciale « La voix de la nature - Le procès » aura lieu à Gand. Notre membre du conseil d'administration, Brunilda Pali, et le fondateur de l'EFRJ, Ivo Aertsen, ont collaboré à la réalisation de cette pièce. 
Le 26 avril, à l'Institut de criminologie KU Leuven, un séminaire sur les réactions de la justice réparatrice aux dommages causés à l'environnement et à l'écocide  réunira des universitaires, des médiateurs et des militants, notamment John Braithwaite, Claudia Mazzucato et Katrien Lauwaert.
      
 
Cours de médiation

L'université d'Europe centrale organise un cours sur la théorie et les compétences en matière de médiation  (Budapest, 15-19 juillet). Le cours attire des étudiants du monde entier,  ce qui permet aux participants d'explorer la résolution de conflits à partir de perspectives et de contextes divers. Il  facilite l'échange d'idées et la coopération entre spécialistes de la médiation, praticiens, formateurs et étudiants. Parmi les formateurs figure Borbala Fellegi, membre de l'EFRJ, lauréat du Prix européen RJ 2018.

 
 
Séminaire sur la radicalisation
L’équipe de recherche CONRAD vous invite au séminaire d’une journée intitulé "La machine à radicaliser: pourquoi la" radicalisation "est un concept problématique" , associant à la fois des chercheurs et des praticiens travaillant quotidiennement avec des groupes vulnérables. Cette conférence a pour objectif de discuter de la nature problématique du concept de «radicalisation» elle-même, ainsi que des effets qu’un tel concept, ou une compréhension erronée, peut avoir sur les communautés locales, souvent stigmatisées et contrôlées. Vous pouvez vousinscrire ici .
      
 
 
Adhésion EFRJ 2019
      Si vous souhaitez devenir membre de EFRJ ou simplement renouveler votre adhésion actuelle, veuillez le faire avant mai afin que nous puissions présenter le répertoire actuel des membres à l'Assemblée générale annuelle (Bilbao, le 4 juin, juste avant le symposium EFRJ de deux jours ). Les membres bénéficient de remises spéciales sur nos événements , reçoivent les lettres d’information EFRJ avec des articles sur le terrain, bénéficient d’une réduction sur leJournal international pour la RJ , peuvent participer à noscomités et groupes de travail et bien plus encore!
 
 
 
Livre: "Pratiques culturelles de la victime"
 

Le  livre  "Practices of Victimhood"  comprend une étude culturelle sur la victimisation et demande comment est définie et construite la victimisation. Selon notre fondateur, Prof. Ivo Aertsen, "son livre transcende les frontières classiques entre les disciplines d'une manière remarquable [...], redéfinit le statut de victime et aide à donner un sens à l'expérience de la victime d'une manière indispensable. "Il comprend également une contribution du prof. Antony Pemberton.

 
Justice pénale équitable
Le département de la justice du gouvernement catalan organise une foire de pratiques inspirantes et de projets novateurs dans les domaines de la prison, de la probation, de la justice pour mineurs et du soutien aux victimes (Barcelone, 20-22 février). Les prestataires de services, les praticiens, les bénévoles et les clients partageront leur expérience au travers de différentes activités interactives telles que des ateliers, des expositions, des stands et des conférences. Les langues de l’initiative seront le catalan et l’espagnol, mais l’anglais peut être pris en charge sur demande.Pour plus d'informations, vous pouvez contacter les organisateurs.
      
 
Action COST: Cultures de victimologie

Une nouvelle  action COST  voit l'implication de nos membres Ivo Aertsen, Monique Aertsen et Antony Pemberton. En effet, la coopération européenne dans le domaine de la science et de la technologie (COST) a approuvé il y a quelques mois l'action "Cultures de la victimologie: comprendre les processus de la victimisation en Europe" (2019-2023), qui vise à développer un cadre théorique novateur, fonctionnel et global pour la victimologie culturelle. .

 
 

 
 
Moment d'inspiration
      Cette vidéo (en français) traite de la justice réparatrice et du système de justice pour mineurs en Belgique: comment cette forme de justice complémentaire ou alternative trouve-t-elle sa place dans le paysage judiciaire des mineurs? Le film a été tourné dans le cadre du projet " AWAY " financé par l'UE , coordonné par DCI Belgium, sur la promotion de la justice pour les enfants en conflit avec la loi en Belgique, en Hongrie, en Bulgarie, en Roumanie et en Croatie. 
 
 

Copyright © 2019 | Forum européen pour la justice réparatrice, Tous droits réservés. 

Notre adresse postale est la suivante:  [email protected] 


EFRJ Newsflash Février 2019 (I)Tue Feb 12 2019 11:27:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
mercredi
févr.062019

Nouvelle circulaire sur l’accès à l’éducation dans les CEF

Les ministères de la Justice et de l’Éducation Nationale ont publié le 14 janvier 2019 une nouvelle circulaire conjointe relative à l’accès à l’éducation et au savoir des mineurs placés en centre éducatif fermé (CEF).

 

 

 

Ce texte abroge la note précédente du 04/04/2005 concernant l’organisation de la scolarisation des mineurs placés en CEF.

Prenant en compte l’expérience partenariale à l’œuvre dans les CEF au travers de l’intervention d’un professionnel enseignant au sein d’une équipe éducative pluri-professionnelle, cette circulaire marque l’aboutissement des groupes de travail réunissant des professionnels des deux institutions depuis 2016.

Elle intègre ainsi les recommandations du rapport des inspections (IGAS, IGSJ, IPJJ) conduites sur le dispositif CEF et s’articule également avec les dispositions prévues dans différents textes publiés dans l’intervalle, notamment sur l’insertion scolaire et professionnelle des jeunes confiés.

Cette circulaire s’adresse à tous :

Enseignants affectés en CEF, professionnels intervenants en CEF mais également l'ensemble des professionnels de la PJJ dans le cadre de leur implication dans les parcours d’insertion scolaire et professionnelle des jeunes confiés. Elle comprend également deux annexes (fiche de poste enseignant en CEF et modèle de protocole d’accueil conjoint de l’enseignant) pouvant être déclinées territorialement.

Nouvelle circulaire sur l’accès à l’éducation dans les CEFWed Feb 06 2019 14:35:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
mercredi
févr.062019

AERS : le nouveau site web est en ligne !

L'Association d'Entraide et de Reclassement Social lance son nouveau site internet. Pensé pour les partenaires et les professionnels, il permettra de faciliter vos démarches et d'accompagner les projets communs. Vous y trouverez des informations sur les établissements et services de l'association, les dossiers d’admission, les différentes actions mises en œuvre ainsi que les coordonnées.

Click to read more ...

lundi
févr.042019

Colloque ANJAP "Nouvelles méthodes, Nouvelle loi – Quelles perspectives ?"

L’association nationale des juges de l’application des peines organise son prochain colloque.Il s’agira au cours de cette journée d’évoquer l’évolution de notre métier alors que de nouvelles méthodes d’accompagnement des personnes sous main de justice se développent et que le Parlement vient à nouveau de débattre du rôle du juge de l’application des peines. La loi de programmation de la justice en son volet sens et efficacité des peines redistribue les compétences, semble attribuer une nouvelle place au tribunal correctionnel tout en donnant au JAP une boîte à outils enrichie et renouvelée.

Click to read more ...

jeudi
janv.312019

EFRJ Newsflash - Janvier 2019 (II)

EFRJ Newsflash 
Janvier 2019 (II)

 

   
 
Dernières places restantes! Dernières places restantes!
 
* Formation en français sur la JR en matière de criminalité grave *

Pour les francophones parmi vous: 4 dernières places disponibles pour la formation de la justice réparatrice et des crimes graves animée par Antonio Buonatesta, médiateur belge et directeur du Médiant - Service de médiation entre auteurs et victimes d'infraction (Maison de Justice de Bruxelles, 28 -29 mars). Inscrivez-vous maintenant !!!
 
 
Appel à propositions: Symposium EFRJ
  Le symposium EFRJ sera axé sur la recommandation récemment adoptée par le CdE sur la justice réparatrice en matière de justice pénale (Bilbao, 5-6 juin). L'événement vise à réunir environ 200 professionnels qui assisteront à des présentations plénières et participeront à différentes sessions interactives et de dialogue. Si vous souhaitez contribuer activement au programme, vous pouvez proposer une exposition d’affiche, une réunion en marge ou participer au salon des organisations. La date limite est le 12 avril! Les inscriptions sont également ouvertes.
 
Inscrivez-vous maintenant à l'école d'été EFRJ
 
Tous les 2 ans, l'EFRJ organise son université d'été dans un lieu différent de l'Europe et sur un thème différent. Cette année, l'accent est mis sur la RJ adaptée aux enfants (Gdańsk, 22-26 juillet) avec les formateurs Bie Vanseveren (Alba, Belgique) et Belinda Hopkins (Transforming Conflict, Royaume-Uni). Les inscriptions sont maintenant ouvertes : veuillez noter que les places sont limitées!
 
Ecole de printemps russe et projection de film
 
Nos membres russes organisent une école de printemps sur la justice réparatrice: "Vecteur de la justice réparatrice en Russie dans le contexte des tendances mondiales" (Moscou, les 13 et 14 avril). La première journée portera sur les tendances mondiales en matière de JR, tandis que la deuxième journée portera sur ses développements en Russie. Le programme comprend également une projection du film "Une conversation".
   
Conférence sur les maisons d'arrêt
La Vrije Universiteit Brussel (VUB) accueillera la conférenceinternationale du projet RESCALED (Bruxelles, 10 avril) visant à promouvoir la transition pénale vers des maisons de détention de petite taille et intégrées à la communauté. Bart Claes (notre trésorier) et Gert Jan Slump, membres de l'EFRJ, participent également à ce projet.

 
 
Nouveau livre sur les victimes et RJ
  Daniela Bolivar, membre de l'EFRJ, a récemment publié un nouveau livre intitulé " Restoring Harm. Une approche psychosociale à l'égard des victimes et de la justice réparatrice " (Routledge Frontiers of Criminal Justice).Rassemblant une littérature des domaines de la justice réparatrice, de la victimologie et de la psychologie, le livre analyse le processus de restauration d'un point de vue psychosocial et examine le rôle de la médiation victime-délinquant dans un tel processus.
 
Pièce de théâtre sur l'écocide
 
Brunilda Pali, membre du conseil d’administration de l’EFRJ, a collaboré avec l’ artiste et chercheuse en environnement Maria Lucia Cruz Correia pour la pièce de théâtre "La voix de la nature - Le procès", une pièce de tribunal spécifique au site enquêtant sur l’écocide (crime portant sur la destruction, la destruction ou la destruction des écosystèmes) et sur les écosystèmes. possibilité de faire une nouvelle proposition pour le système de justice. Lapremière aura lieu au Festival Same Same but Different (Gand, le 1er mars).
 
Appel à propositions pour le SIMM-posium
 
Pour tous ceux qui s'intéressent à la musique, aux arts, au changement social, à la consolidation de la paix, à la citoyenneté active et à la résolution des conflits, l' appel à propositions pour le SIMM-Posium se termine le 1er mars.L'événement se veut une plateforme permettant aux musiciens, praticiens, éducateurs et chercheurs de partager et d'échanger leurs connaissances (Bogota, Colombie, 26-27 juillet).
 
Conférence sur la radicalisation
Nos collègues de l'Institut de criminologie KU Leuven organisent la conférence "La machine à radicaliser: pourquoi la" radicalisation "est un concept problématique" (Bruxelles, le 27 février). Cette initiative a pour objectif de discuter de la nature problématique de ce concept ainsi que des effets que des malentendus peuvent avoir sur des communautés locales et souvent stigmatisées et contrôlées.
 
 
Une conversation avec Lode Walgrave
  Une nouvelle conversation a été publiée dans le blog Restorotopias par notre membre du conseil d’administration, Brunilda Pali. Cette fois-ci, elle s'entretient avec Lode Walgrave (professeur émérite de criminologie à la KU Leuven). Entre autres, ils discutent de l'élargissement de la compréhension de la RJ, de la RJ en tant qu'utopie et des avancées théoriques du domaine de la RJ .
 
Moment d'inspiration

  Un épisode de la série grecque de documentaires sociauxintitulée "Rencontrer des gens remarquables" peut être intéressant pour vous! Les documentaires traitent de l'éducation des mineurs dans les prisons grecques, de sorte que les jeunes détenus aient accès à la connaissance et à la culture auxquelles ils ont autrement accès . Les sous-titres anglais sont disponibles.
 
Partager
Tweet
Vers l'avant
+1
Partager



EFRJ Newsflash a pour objectif de partager des informations sur les événements et les publications de la JR en Europe et au-delà. Veuillez noter que EFRJ ne peut être tenu pour responsable de la qualité du contenu.
Thu Jan 31 2019 14:03:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
jeudi
janv.312019

LA CNIL MET DES OUTILS A DISPOSITION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX  

En raison de la dématérialisation croissante des démarches à effectuer auprès des services publics, les travailleurs sociaux sont fréquemment amenés à accompagner des usagers dans ce type de démarche, aux moyens d’outils numériques. La CNIL rappelle certaines règles dans le cadre du respect de la vie privée des usagers et de la confidentialité de leurs données et propose un kit d’informations à l’attention des professionnels, composé de divers outils.

La CNIL indique que cet accompagnement peut prendre différentes formes et fait diverses recommandations  selon la forme de l’accompagnement :
  • dispense de formations à la maîtrise des outils numériques («je forme »);
  • aide à l'accomplissement des démarches en ligne (« j’accompagne »);
  • réalisation de démarches en ligne à la place de l’usager (« je fais à la place de »).
La CNIL donne également quelques conseils pratiques relatifs à l’utilisation des postes informatiques et à la navigation en ligne et propose un modèle de mandat permettant d’encadrer l’utilisation des données des bénéficiaires par le professionnel. (ce texte est adaptable selon le niveau d’accompagnement proposé au bénéficiaire).
LA CNIL MET DES OUTILS A DISPOSITION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX Thu Jan 31 2019 12:15:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
vendredi
janv.252019

Compte Engagement Citoyen : comment ça marche ?

Compte engagement citoyen : Comment ça marche ? Comment les associations peuvent se saisir concrètement du Compte Engagement Citoyen? La réponse en ligne et en direct Mardi 7 février 2019 14h30-15h30 S'INSCRIRE AU WEBINAIRE Dans le cadre du lancement, en début d'année, du Compte Engagement Citoyen (CEC) qui permet aux bénévoles de déclarer leurs engagements dans la vie associative, Le Mouvement associatif choisit d'organiser un webinaire afin d'informer les associations sur les modalités de déclaration et de validation de ce service en ligne. Pour rappel, il est possible de déclarer ses activités bénévoles associatives éligibles réalisées en 2017 sur le compte bénévole jusqu’au 28 février 2019. Les activités bénévoles associatives réalisées en 2018, quant à elles, peuvent être déclarées du 1er mars au 30 juin 2019 et validées jusqu’au 31 décembre 2019. Au programme du webinaire : - Présentation des modalités de déclaration et de validation du CEC - Démonstration de l'outil en ligne par Amandine Hubert et Philippe Mobbs de la Direction de la Jeunesse, de l'Education Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA), Ministère de l’Education nationale Le webinaire sera animé par Lucie Suchet, responsable plaidoyer du Mouvement associatif. Organisé par Le Mouvement associatif avec le soutien de CHORUM

Click to read more ...

vendredi
janv.252019

Adrien Taquet devient secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance

Cet ancien communiquant passé notamment par Havas fait partie des membres fondateurs du mouvement en marche. Elu député des hauts de seine en juin 2017, il est membre de la commission des affaires sociales et s’intéresse aux questions sociétales et plus particulièrement les sujets du handicap, de l’autisme ou encore de la condition des détenus. Chargé par Edouard Philippe d’un rapport « sur la simplification du parcours administratif des personnes en situation de handicap », il a rendu 113 propositions en mai dernier. Il préconisait notamment de conférer l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et l’allocation aux adultes handicapés (AAH) « sans limitation de durée » aux personnes dont le handicap n’évoluera pas positivement, s’insurgeant contre certaines formes de « violences administratives ». Cette proposition a été reprise par le gouvernement. Aujourd’hui nommé secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, il va devoir mettre en musique la stratégie nationale pour la protection de l’enfance et de l’adolescence », qui doit être présentée lundi prochain après des mois de reports. Sources : article du monde du 25 janvier 2019

Click to read more ...

vendredi
janv.182019

Le groupe Enfance recrute un(e) coordinateur(rice) de projet

Créé en 2014, le Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement (CHD) rassemble 15 ONG engagées dans la défense des droits de l’enfant à l’international*. Ces organisations partagent la conviction qu’une attention constante et soutenue aux enfants et à leurs droits constitue un levier puissant pour amorcer un cercle vertueux vers l’atteinte des objectifs de développement durable et la paix. www.objectif-enfance.org Le Groupe Enfance lance en 2019 un projet de structuration du milieu associatif et de plaidoyer intitulé « Groupe Enfance : pour une meilleure contribution de la France à l’effectivité des droits de l’enfant à l’international » et poursuivant deux objectifs spécifiques : 1) Les ONG françaises et les autres acteurs opérationnels du développement et de l’action humanitaire prennent mieux en compte les droits de l’enfant dans leurs actions internationales. 2) Le Groupe Enfance influence les décideurs, la politique de développement et d’action humanitaire de la France pour une meilleure effectivité des droits de l’enfant et le respect des engagements pris (CIDE, ODD) Ce projet en consortium porté par SOS Villages d’Enfants est cofinancé par l’Agence française de Développement pendant trois ans sur la période 2019-2021. Le Groupe Enfance – via son chef de file SOS Villages d’Enfants – recrute : UN∙E CORDINATEUR∙RICE DE PROJET *** Mission générale : Rattaché∙e à SOS Villages d’Enfants, avec l’accompagnement opérationnel de la Responsable Plaidoyer de SOS Villages d’Enfants, et sous la responsabilité hiérarchique du directeur du département Prospectives et Plaidoyer, et en lien étroit avec le comité de pilotage du Groupe Enfance, le.la coordinateur∙rice assurera en concertation avec les membres la mise en œuvre du projet, visant une meilleure contribution de la France à l’effectivité des droits de l’enfant à l’international, en conformité avec les engagements pris avec le bailleur. Ceci en :  Planifiant et coordonnant l’ensemble des activités de plaidoyer, de structuration du milieu associatif et de mobilisation du grand public prévues dans le projet.  Animant les réunions du Groupe Enfance : comité de pilotage, groupes de travail (plaidoyer, échanges de bonnes pratiques et communication), assemblée plénière  Veillant à la bonne exécution des orientations stratégiques du projet en mettant en adéquation les objectifs et les moyens et en tenant compte des évolutions du contexte institutionnel et politique.  Rendant compte à l’AFD sur les plans techniques et budgétaires.  Renforçant la légitimité et la visibilité du Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement auprès des décideurs publics, institutionnels et partenaires associatifs. Et plus précisément : - Planifier et assurer le suivi général du projet tel que défini par la convention de subvention, et organiser la cohérence des activités au sein et entre les groupes de travail, en lien avec les membres du Groupe Enfance -Assurer la gestion financière du projet et la (les) production(s) du (des) rapport(s) annuel(s) narratif et financier notamment auprès de l’AFD, principal bailleur du projet, sur la base d’un calendrier triennal, d’un budget et d’un cadre logique déposé et validé par le Groupe Enfance. - Rechercher d’autres sources de financements, publics comme privés, annuels ou triennaux (prospection, conception des dossiers de demande de financement, réalisation des bilans narratifs et financiers). - Animer le réseau des membres du Groupe Enfance et contribuer à la bonne gouvernance du projet collectif et à son dynamisme (implication des instances, implication des membres dans les groupes de travail, animation des réflexions collectives) - Garantir une veille stratégique autour des droits de l’enfant (relais des informations ou des publications pertinentes pour les membres) - Assurer et coordonner, avec le soutien des membres, les actions de plaidoyer : élaboration des messages et argumentaires, production des documents de positionnement commun, identification des cibles, participation aux rendez-vous décideurs, organisation d’événements, suivi des actions… - Assurer, en lien avec le chef de file (SOS Villages d’Enfants France) et le comité de pilotage, la représentation du Groupe Enfance dans différents espaces politiques et institutionnels, relayer la position du groupe au sein de ses réseaux et contribuer à renforcer la légitimité et la visibilité du Groupe Enfance auprès des décideurs publics, institutionnels et partenaires associatifs; - Assurer les actions de communication pour renforcer la visibilité du groupe Enfance et/ou des droits de l’enfant : l’organisation de l’opération annuelle « Objectif Enfance », la refonte et l’alimentation du site internet et la gestion des réseaux sociaux du collectif. - Encadrer un.e stagiaire communication 6 mois par an, en soutien à l’opération « Objectif Enfance » Profil recherché : De formation supérieure type sciences politiques avec un niveau licence minimum, vous possédez une expérience professionnelle dans le milieu de la solidarité internationale, dans des fonctions de plaidoyer et/ou de coordination de projets significatifs, de préférence en partie sur le terrain. Vous maîtrisez l’environnement de la solidarité internationale, de préférence avec les spécificités liées à l’enfance et/ou à l’approche par les droits. Vous avez un savoir-faire avéré en gestion de subventions significatives auprès de bailleurs institutionnels (AFD, UE), de préférence en consortium, une maîtrise de la gestion de projets sur les plans techniques et budgétaires. Vous avez participé à l’animation de réseaux d’ONG ou associations. Vous êtes rigoureux∙se et organisé∙e, disposez de bonnes capacités d’animation et de management, capable de ténacité et d’engagement. Vous faites preuve par vos expériences et votre tempérament d’une forte capacité de conviction de vos interlocuteurs et notamment des pouvoirs publics. Doté(e) du sens des responsabilités, de réelles compétences relationnelles et d’un bon esprit d’analyse et de synthèse, vous avez d’excellentes compétences rédactionnelles et d’expression orale (y compris en public) en français et en anglais. Vous avez le sens de la diplomatie, êtes force de proposition et de conviction. Des déplacements en France et à l’étranger peuvent avoir lieu de manière ponctuelle. Conditions : Temps plein, Statut cadre, CDI Rémunération : Selon la Convention collective CCN 66. Lieu de travail : Siège de SOS Villages d’Enfants – Paris 9e. Candidature (CV, lettres de motivation et références) à adresser à : https://sosve.jobs.net/fr- FR/job/coordinateur-de-projet-h-f/J3T6FZ6F5G5PQ4JYMKQ d’ici au 23 janvier. Organisation des entretiens de recrutement : Fin janvier – début février

Click to read more ...

mercredi
janv.092019

[Conférence] Mineurs non accompagnés, l'urgence de nouvelles réponses

L'école de la protection de l'enfance et le Journal des Acteurs Sociaux organisent une conférence sur l'urgence qui concerne les mineurs non accompagnés en France.

Click to read more ...

mercredi
janv.092019

Questionnaire sur l'impact des coupes budgétaires pour les CHRS

Face à la baisse programmée des budgets pour les Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale, l'UNIOPSS, la Croix Rouge, la Fédération des Acteurs de la Solidarité, Nexem et la FEHAP lance une enquête à destination des associations.

Click to read more ...

mardi
janv.082019

EFRJ Newsflash - Janvier 2019 (I)

EFRJ Newsflash
Janvier 2019 (I)

 


 
Bonne année!
 
Au nom de l'équipe EFRJ, bonne année à tous!Développons encore notre imagination réparatrice en 2019!

Les membres de notre organisation ont déjà reçu leurs calendriers pour 2019. Ils peuvent donc être au courant des événements de l'année à venir: au cas où vous l'auriez manquée, veuillez contacter le secrétariat de l' EFRJ . Si vous n'êtes pas encore membre, devenez membre de l'EFRJ maintenant: plus d'infos ici ! Ci-dessous, une série d'événements au cours desquels les membres de l'EFRJ bénéficieront d'avantages spéciaux cette année!
 
Vacance à la KU Leuven!
C'est certainement un poste attrayant pour beaucoup d'entre vous, un poste vacant pour un membre du personnel académique à temps partiel de l'Institut de criminologie KU Leuven, où siège également le secrétariat de l'EFRJ. Ce poste a pour objectif de développer un vaste programme de recherche en criminologie à vocation internationale axé sur la victimologie et la JR. La date limite pour ce poste est le 15 février. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter le professeur Ivo Aertsen ([email protected] ).

 
 
Document d'étude sur la médiation et la justice réparatrice

  L'Autorité italienne garante pour les enfants et les adolescents a récemment publié un document d'étudeitalien comprenant des recommandations à l'intention des législateurs et des praticiens (tribunaux, poursuites, services sociaux, centres et bureaux de justice) dans le domaine de la médiation et de la justice réparatrice dans le domaine de la justice pour mineurs. Claudia Mazzucato, membre de l'EFRJ, a participé à cette étude en tant qu'expert du comité.
EFRJ formation in english sur JR & criminalité grave
 

* Formation en français sur la JR en matière de criminalité grave * 

Le EFRJ organise une formation pour le public francophone, sur l'application de la JR aux cas de criminalité grave. La formation aura lieu le 28-29 mars 2019 à Bruxelles, animée par Antonio Buonatesta, médiateur belge et directeur du «Service de médiation entre auteurs et victimes d'infraction» (Mediante) en Belgique. Les inscriptions seront obligatoires et disponibles à partir de janvier 2019 .
   
 
AGA & Symposium 2019 de l'EFRJ
Les membres de l'EFRJ se réuniront pour son assemblée générale annuelle le 4 juin à Bilbao, en Espagne. L'événement sera suivi d'un symposium sur la justice réparatrice de deux jours (les 5 et 6 juin) à l'intention des décideurs et des praticiens, intitulé "De la médiation pénale à la justice réparatrice: politiques et pratiques en transition". Le symposium comprendra des plénières, des ateliers, des sessions interactives et une pièce de théâtre. Cette initiative est organisée conjointement avec le ministère du Travail et de la Justice du gouvernement basque et l'université de Deusto. Les inscriptions ouvriront dans quelques semaines.
 
Université d'été EFRJ
 
Tous les 2 ans, l'EFRJ organise son université d'été dans un lieu différent de l'Europe et sur un thème différent. Les 22 et 26 juillet 2019, nous vous attendrons à Gdańsk, en Pologne, pour réfléchir et vous mettre en pratique sur la manière de développer une justice réparatrice plus adaptée aux enfants.Nous bénéficierons de l'expertise de deux formateurs, Bie Vanseveren (Belgique) et Belinda Hopkins (Royaume-Uni), et nous en apprendrons davantage de la part de l'équipe d'organisation locale de la Faculté de droit et d'administration de l'Université de Gdańsk, dirigée par notre ancien membre du conseil d'administration, Beata Czarnecka. Dzialuk. Les inscriptions ouvriront dans quelques semaines !
 
 
Moment d'inspiration


 
  Un blog sur la narration réparatrice publié il y a quelques mois par Nicola Preston, membre du comité de rédactionde la lettre d'information EFRJ. Nicola explique comment les pratiques réparatrices fournissent un cadre de communication qui peut être utilisé pour aider les gens lorsque leurs relations sont brisées et pour enseigner des techniques permettant d'encourager et de maintenir des relations saines.
 
Partager
Tweet
Vers l'avant
+1
Partager
Copyright © 2019 | Forum européen pour la justice réparatrice, Tous droits réservés. 


EFRJ Newsflash a pour objectif de partager des informations sur les événements et les publications de la JR en Europe et au-delà. Veuillez noter que EFRJ ne peut être tenu pour responsable de la qualité du contenu.
Tue Jan 08 2019 15:10:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
mardi
janv.082019

Projection "Le droit d'avoir des droits" avec Catherine Rechard

"Le droit d'avoir des droits", le nouveau film-documentaire de Catherine Rechard, traite de l'accès aux droits dans le milieu carcéral. Synopsis Plusieurs fois par semaine, Karine se rend en prison pour rencontrer ses clients incarcérés. Elle fait partie de ces avocats qui restent présents aux côtés de leurs clients tout au long de leur peine, assurant ainsi une forme de « service après-vente ». Le droit n’est entré que récemment en prison et les avocats qui ont choisi cette spécialité sont encore peu nombreux. A l’intérieur des murs, des détenus entreprennent seuls - comme l’a fait Éric lorsqu’il était incarcéré - des procédures juridiques et contentieuses.

Click to read more ...

mardi
janv.082019

Appel à Projet Volont'R - Actions en faveur de l'intégration des personnes réfugiées

La DiAir (Délégation Interministérielle à l'accueil et à l'intégration des réfugiés) lance un appel à projet en partenariat avec l'Agence du service civique. Annoncé à l’été 2017 dans le plan d’action pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires, un délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés a été institué auprès du ministre de l’Intérieur en janvier 2018. Celui-ci a pour mission de mettre en oeuvre le pilotage de la politique d’accueil et d’intégration des réfugiés définie dans une stratégie validée lors du comité interministériel à l’intégration le 5 juin 2018.

Click to read more ...

vendredi
déc.212018

17 & 18 janvier 2019 : Réunion de la Commission nationale Pré sententielle majeurs - Paris

La prochaine réunion de la Commission nationale Pré sententielle majeurs de Citoyens et Justice aura lieu les jeudi 17 et vendredi 18 janvier 2019 dans les locaux de la Ligue des Droits de l’Homme, 138 rue Marcadet, 75 018 Paris. Lors de ces journées, Madame Nathalie MAZAUD, Vice Présidente au TGI de Lyon et M. Antoine MEISSONIER, Conservateur du Patrimoine, Chef du Département des archives, de la documentation et du patrimoine au Ministère de la Justice, interviendront respectivement sur son expérience en matière de Justice Restaurative en phase pré sententielle et sur les bonnes pratiques en matière d'archivages et de conservation des données. Si vous souhaitez y participer, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire via ce lien avant le vendredi 11 janvier 2019. Lire l'ordre du jour

Click to read more ...

mercredi
déc.192018

Nouvelles Ressources Documentaires - Novembre/Décembre 2018

NOVEMBRE - DECEMBRE 2018 Nouvelles Ressources Documentaires MINISTERE DE L'INTERIEUR, Délégation aux victimes - Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple 2017 - Paris : Délégation au victimes, 2018 - 31 p. Résumé : En France, au cours de l’année 2017, 151 personnes sont décédées, victimes de leur partenaire ou ex-partenaire de vie (conjoint, concubin, pacsé ou « ex » dans les trois catégories). De l’étude, il ressort que : • 130 femmes sont décédées en une année, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon. • 21 hommes sont décédés, victimes de leur compagne, compagnon ou ex-compagne. • 25 enfants sont également décédés concomitamment à l’homicide de leur père et/ou mère. Ces chiffres sont en légère hausse, ils restent élevés et préoccupants. Disponible : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2018/11/Etude-nationale-sur-les-morts-violentes-au-sein-du-couple-annee-2017.pdf Agence Nationale de l'Evaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux - Repérage et accompagnement en centre d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) des victimes et des auteurs de violences au sein du couple : Recommandations de bonnes pratiques professionnelles - Saint Denis La Plaine : ANESM, Mars 2018 - 104 p. Résumé : Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles portent sur le repérage et l’accompagnement en CHRS des victimes et des auteurs de violences au sein du couple, et la formation des professionnels du secteur de l’hébergement. Ces recommandations s’articulent autour de cinq grands chapitres : - Comment organiser l’établissement pour mieux repérer et accompagner les victimes de violences au sein du couple ? - Comment repérer les violences au sein du couple ? - Comment mettre en place un accompagnement au processus de rétablissement des victimes de violences ? - Quels sont les moyens pour répondre aux besoins de l’enfant victime et soutenir la parentalité ? - Comment accompagner les auteurs de violences au sein du couple et prévenir la récidive ? Disponible : https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2018-09/violences_chrs_recommandations.pdf Centre Hubertine Auclert - Cyber-violences conjugales : Recherche-action menée auprès de femmes victimes de violences conjugales et des professionnel-le-s les accompagnant - Paris : Centre Hubertine Auclert, 2018 - 142 p. Résumé : Une enquête coordonnée par le Centre Hubertine en 2015 auprès des élèves de collège et de lycée montrait que les espaces et outils numériques viennent aussi renforcer les violences sexistes et sexuelles : on parle de cybersexisme. Les agresseurs trouvent avec le numérique des moyens simples et facilement accessibles pour humi-lier, harceler et tenter de contrôler les filles. D’après un rapport des Nations Unies, ces violences concernent 73% des femmes tout au long de leur vie et dans tous leurs espaces de vie. On le sait, les violences à l’encontre des femmes sont majoritairement vécues dans l’espace privé. Alors que nous disposons désormais de données précises concernant les violences conjugales en France, aucune étude n’est encore disponible pour comprendre l’impact du numérique sur les violences conjugales. Pourtant, pouvoir identifier et comprendre les cyberviolences permet de mieux évaluer le danger et de mieux protéger les femmes. Ce rapport est une contribution à l’amélioration de la connaissance sur les violences conjugales, à l’ère du numérique. Il est le fruit d’un travail collaboratif entre associations, mais aussi de plusieurs professionnels qui accompagnent des femmes victimes de violences conjugales. Il permet de mettre en lumière les nouveaux défis que l’appropriation du numérique par les agresseurs pose à la protection des victimes de violences conjugales. Disponible : https://m.centre-hubertine-auclert.fr/outil/rapport-cyber-violences-conjugales-2018 RONAI Ernestine, AUBRY-BLOCH Ségolène - Etude sur l'impact des violences dans le couple sur les enfants dans les informations préoccupantes - Bobigny : Observatoire départemental des violences envers les femmes de Seine Saint Denis, 2018 - 36 p. Résumé : L’objectif de cette étude est d’alerter les professionnel·le·s de l’enfance et de l’adolescence sur le fait qu’un enfant qui présentent des signaux de mal-être peut être co-victime de violences dans le couple. Les préconisations ne seront pas les mêmes si ces violences sont repérées ou non. Ceci est essentiel pour évaluer quelles seront les mesures de protection les plus adaptées. Le plus souvent, c’est en protégeant la mère de nouvelles violences que celle-ci sera en capacité de protéger son enfant. C’est le sens de toutes les mesures de protection, telles que le téléphone grave danger, l’ordonnance de protection, la mesure d’accompagnement protégé, ou encore l’espace de rencontre protégé. Chiffres clés de l’étude, sur les 100 IP : - 30% des IP comportent des faits de violences conjugales - 41% des enfants de l’étude sont co-victimes des violences dans le couple Sur les enfants co-victimes des violences dans le couple : - 62% des enfants co-victimes des violences dans le couple ont moins de 6 ans - 81% ont moins de 10 ans - 84,5% des enfants assistent aux scènes de violences dans le couple - 57% des enfants sont des victimes directes de violences graves par l’auteur des violences dans le couple, 86% si l’on ajoute les violences psychologiques. Disponible : https://seinesaintdenis.fr/IMG/pdf/etude_definitive.pdf Institut national de la statistique et des études économiques, Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales - Victimation 2017 et perceptions de la sécurité : Résultats de l’enquête "Cadre de vie et sécurité 2018" – Paris, ONDRP, 2018 - 118 p. Résumé : Chaque année, 16 000 ménages et individus âgés d’au moins 14 ans sont interrogés sur les infractions dont ils ont pu être victimes, que celles-ci aient fait l’objet ou pas d’une plainte. Ainsi, les résultats de cette enquête permettent d’étudier l’évolution, en France, des principaux phénomènes de délinquance visant les personnes physiques ou leurs biens. Entre 2011 et 2017, en moyenne 0,7 % des personnes de 18 à 76 ans se déclarent victimes de leur conjoint∙e ou ex-conjoint∙e, représentant 302 000 victimes chaque année. Les femmes sont les premières concernées par ces violences. Elles représentent plus de 7 victimes sur 10. En moyenne, 219 000 femmes se déclarent victimes de leur conjoint∙e ou ex-conjoint∙e chaque année entre 2011 et 2017 (soit 1 % des femmes). Disponible : https://inhesj.fr/index.php/ondrp/publications/rapports-annuels/victimation-2017-et-perceptions-de-la-securite MIPROF - Les violences au sein du couple et les violences sexuelles en France en 2017 : Indicateurs annuels - Paris : MIPROF, 2018 - 24 p - (La Lettre de l'Observatoire National des Violences faites aux Femmes, n°13) Résumé : Publiée à l’occasion du 25 novembre 2018, journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, cette Lettre présente les principales données statistiques disponibles en France sur les violences au sein du couple et les violences sexuelles pour l’année 2017. Soit : - 130 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire « officiel » ou « non officiel », soit une femme tous les 2,8 jours - 219 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint sur une année - Moins d’1 victime sur 5 déclare avoir déposé plainte - 88 % des victimes de violences commises par le partenaire enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes - 96% des personnes condamnées pour des faits de violences entre partenaires sont des hommes - 94 000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année. 9 victimes sur 10 connaissent l’agresseur - 1 victime sur 10 déclare avoir déposé plainte - 86 % des victimes de violences sexuelles enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes - Depuis le mois d’octobre 2017 et le début du mouvement #MeToo, le nombre de victimes de violences sexuelles connues des forces de sécurité sur une année a augmenté de 23 % - 99% des personnes condamnées pour violences sexuelles sont des hommes Disponible : https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/IMG/pdf/violences_au_sein_du_couple_et_violences_sexuelles_novembre_2018.pdf Retrouvez l’ensemble de ces informations sur notre portail documentaire : http://viffil.centredoc.fr Consultez notre site Internet : www.viffil.com

Click to read more ...

mardi
déc.182018

EFRJ Newsflash December 2018 (I)


 

We hope you enjoy the current edition. If you have any comments or any news you would like us to share, please let us know: [email protected].
If you want to let others know about this newsflash, please forward it to your friends or colleagues and invite them to sign up on the EFRJ website!
If you missed the previous editions, click here!

   
 
EFRJ Summer School 2019
   
Every 2 years, the EFRJ organises its Summer School on a different location in Europe and on a different theme. On 22-26 July, we will wait for you in Gdańsk, Poland, to reflect and practice on how to develop a more child-friendly RJ. We will benefit of the expertise of two trainers, Bie Vanseveren (Belgium) and Belinda Hopkins (UK), and learn more from the local organising team from the Faculty of Law and Administration of Gdańsk University, lead by our former Board member Beata Czarnecka-Dzialuk.Registrations will open in January!
 
 
EFRJ AGM & Symposium
  The EFRJ membership will meet for its Annual General Meeting on 4 June in Bilbao, Spain. The event will be followed by a two-day RJ Symposium (5-6 June) for policymakers and practitioners entitled: "From Penal Mediation to Restorative Justice: Policies and Practices in Transition". The symposium will include plenaries, workshops, interactive sessions and a theatre play. This initiative is organised together with the Ministry of Labour and Justice of the Basque Government and Deusto University. Registrations will open in January. 
 
EFRJ formation en français sur JR & criminalité grave
   

*Training in French on RJ in serious crime*

Le EFRJ organise une formation pour le public francophone, sur l’application de la JR aux cas de criminalité grave. La formation aura lieu le 28-29 mars 2019 à Bruxelles, animée par Antonio Buonatesta, médiateur belge et directeur du “Service de médiation entre auteurs et victimes d’infraction” (Mediante) en Belgique. Les inscriptions seront obligatoires et disponibles à partir de janvier 2019.
 
EFRJ meetings in Leuven
The EFRJ Board and Secretariat recently met in Leuven (5-6 December) to follow-up on the achievements in 2018 and further plan our activities in the upcoming years. During the same week, also the EFRJ editorial committee met in Leuven, to define everyone's tasks and focus on the publications of next year's Newsletter. You can download here the last printed edition of the EFRJ Newsletter and read the editorial to have an overview of the EFRJ work in 2018.     
New conversation in Restorotopias
As announced during the international RJ Week, the Secretary of the EFRJ Board Brunilda Pali launched a new blog as part of her postdoctoral project. Every month you can expect a new piece to be published. After the one with Howard Zehr, "Restorotopias" includes now a second conversation, this time with European RJ Winner 2014, Christa Pelikan.              
            
    
 
Book series on RJ
           EFRJ members Estelle Zinsstag and Tinneke van Camp started a book series entitled "Studies in Restorative Justice" published by Eleven International Publishing and supported by an international advisory board. The first book "Building Bridges: Prisoners, Crime Victims and RJ" (by Gerry Johnstone and Ian Brennan) is expected in February 2019. Interested authors might consider it for their upcoming publications!
 
Practice guide on RJ with child victims
  
    
  In the past 2 years the EFRJ contributed as a partner in the EU funded project "Implementing RJ with child victims", coordinated by the International Juvenile Justice Observatory. At the final conference which took place some weeks ago in Brussels, a new practice guide was distributed. You can find it online in 7 different languages!
 
IIRP Europe conference
The IIRP Europe conference will take place in Kortrijk (Belgium) on 15-17 May 2019. Among the speakers, the EFRJ chair Tim Chapman will talk about "Activating Community: A Restorative Response to Intercultural Conflict" and Borbála Fellegi (founder and directer of our member Foresee Research Group) will talk about "A Prelude to Resilience: Rebuilding Trust in Fragmented Communities". The call for papers closes on 14 January.     
  
    
Training on RJ
A five-day training on ''restorative approaches in youth and community settings'' will be organised by Transforming Conflict (founder Belinda Hopkins is a key EFRJ member) on 25-29 March 2019 in the UK. The training will give special attention to conflict, bullying, disruption and challenging behaviour     
 
Podcasts on RJ
    Free podcasts on restorative practices and RJ to listen to, hosted by Molly Rowen Leach from "Restorative Justice on the Rise". A variety of subjects within RJ will be covered through panel discussions and conversations with speakers. 
 
Moment of inspiration
     
  Few months ago our Board member Brunilda Pali published a new blog piece entitled "RJ and terrorism: resisting evil with non-evil". She gives examples of the actual use of RJ in terrorism cases and reflects on the potential of RJ. On the same blog, you may find many other inspiring articles written by Bruna.
Tue Dec 18 2018 16:49:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
mardi
déc.182018

APPEL A PROJETS DE LA FONDATION DE FRANCE SUR LES PRISONS

La Fondation de france lance un appel à projets "prisons", celui-ci a pour objectifs : D’encourager les actions de préparation et d’accompagnement la sortie, De soutenir et d’accompagner l’insertion sociale des personnes condamnées à des mesures et sanctions alternatives (sursis probatoire , Détention à domicile sous surveillance électronique, placement à l’extérieur, Travail d’Intérêt Général…) De favoriser le maintien et le renforcement des liens entre les personnes détenues et leurs proches. Lire l'appel à projets dans son intégralité Le premier axe pourra concerner des projets d’insertion entrepris dès la détention et proposant un accompagnement dans le temps ou « des projets de remobilisation des personnes détenues, travaillant sur la restauration de l’estime de soi et la capacité à rester acteur de leur détention ». « La fondation de France sera particulièrement sensible aux projets visant à maintenir la continuité des soins. » Concernant le deuxième axe, la Fondation de France « sera particulièrement attentive aux projets visant à développer l’accompagnement social des personnes soumises à décision de suris probatoire ou de détention à domicile sous surveillance électronique ». Les projets présentés devront répondre à l’ensemble des critères suivants : l’accompagnement global des personnes, avec une articulation avérée de la prise en charge sur les plans sanitaire, social, hébergement … le partenariat et le travail en réseau entre les associations, l’institution pénitentiaire et les structures de droit commun, le caractère innovant de l’action, en rapport avec le contexte local, la prise en compte de l’entourage familial, la prise en compte des acteurs des lieux de détention dans le montage des actions, la participation des personnes détenues à la conception et au déroulement des projets, le souci de l’évaluation. Les candidatures sont à déposer exclusivement en ligne avant le 15 mai 2019 pour le financement d’une action débutant fin 2019 ou début 2020 (ATTENTION ! Aucun financement de projets n’interviendra de manière rétroactive).

Click to read more ...

Haut de page