vendredi
oct.182019

[Journée thématique] Les Aides à la décision des magistrats: un crucial enjeu pour la justice...

Cette journée sera consacrée aux impacts de la loi du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice, 8 mois après sa promulgation. Des éléments de réponse seront apportés sur les nouvelles exigences et les nouvelles pratiques pour les professionnels de la Justice pénale.

Click to read more ...

vendredi
oct.182019

Lancement du programme "Les réseaux en tête" par le Mouvement Associatif & l'ADASI

"Les réseaux en tête" est un programme de recherche action à destination des têtes de réseaux associatives et associations nationales. Le lancement est prévu pour le 4 novembre prochain à Paris.

Click to read more ...

vendredi
oct.182019

Participez à la prochaine Commission nationale Post Sententielle, les 14 & 15 novembre 2019

La prochaine Commission nationale post sententielle se réunira à Paris les 14 et 15 novembre prochain, et abordera tout particulièrement l’impact de la loi du 23 mars 2019 sur les pratiques et les évolutions à opérer.

Click to read more ...

jeudi
oct.172019

[Journée nationale] Réparation pénale, le 6 décembre à Paris

Citoyens & Justice organise une journée nationale intitulée "A nous de réinventer la réparation pénale!", le 6 décembre à Paris.

 

Cette journée sur la réparation pénale fait suite au nouveau code de justice pénale des mineurs, publié le 13 septembre 2019. Citoyens & Justice a par ailleurs rédigé une analyse du texte et l'a envoyée via une lettre à ses adhérents.
Ce rendez-vous permettra notamment de présenter la REPERR (REparation Pénale Educative Rétributive et Restaurative) que porte Citoyens et Justice auprès des pouvoirs publics pour une réparation pénale renouvelée au plus près de la problématique des mineurs, qu’ils soient primo délinquants ou multiréitérants.


de 8h30 à 16h45
Association Jean Cotxet,
la maison du Sacré coeur,
12 rue Saint Rustique, 75018 Paris
(métro 12 Lamarck-Caulaincourt)

Journée gratuite sur inscription en ligne
obligatoire avant le 26 novembre 2019

 

La journée sera ouverte par Madeleine MATHIEU, Directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Marielle THUAU, Présidente de Citoyens et Justice, et Patrick BEAU, Président de l’association Jean Cotxet.

 

Table ronde - La réparation pénale de demain : nouveau code de justice pénale pour une nouvelle mesure

Cette première table ronde introduira la journée par un échange autour du nouveau code de justice pénale des mineurs et de ses impacts.

Intervenants :
  • Muriel EGLIN, Sous Directrice des missions de protection judiciaire et d’éducation, Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)
  • Laurent GEBLER, président de l’Association Française des Magistrats de la Jeunesse et de la Famille
  • Jean PINEAU, Vice-président de la Commission nationale Justice des Enfants et des Adolescents de Citoyens et Justice

 

Table ronde - Pour une réponse judiciaire restaurative aux violences sexuelles commises ou subies par les enfants et les adolescents

Marie-Laure Gamet présentera ses travaux de recherches menés avec la PJJ sur la santé et le développement sexuels des jeunes et sur l’importance de pouvoir articuler des prises en charge éducatives et de soin.

Intervenants :
  • Marie Laure GAMET, Praticien hospitalier, URSAVS du CHU de Lille, Sexoloque, responsable d’enseignement et chargée de cours dans différents DU
  • Magali LAVIE-BADIE, Juge des Enfants, TGI de Bobigny (sous réserve)
  • Jean Luc BONNEFEMNE, Directeur Territorial, PJJ Aquitaine Nord
  • Catherine GUITTON, Directrice Adjointe, Service Réparation, Association Jean Cotxet (St Denis)
  • Katia GAITÉE, Responsable de Service, Association Laïque du Prado (Bordeaux)

 

Table ronde - La Réparation pénale en Chiffres

Durant cette table ronde sera abordée l'activité de la Réparation pénale en 2019, ainsi que les perspectives pour 2020.

Intervenants :
  • Ludovic FOURCROY, Sous Directeur du Pilotage et de l’Optimisation des Moyens, Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse
  • Sophie DIEHL, Conseillère Technique - Justice des Enfants et des Adolescents, Citoyens et Justice

 

Table ronde - La Réparation pénale : une mesure au service de la parentalité

Cette table ronde permettra de mettre en exergue l’importance et la façon d’associer les parents à la mesure de réparation pénale, en démontrer les effets positifs sans pour autant minimiser les difficultés que les services rencontrent avec certaines familles.
Cette table ronde sera aussi l’occasion de rendre compte de l’enquête nationale qui a été adressé à l’ensemble des services de réparation pénale habilités justice en France.

Intervenants :
  • Sébastien CHAMPONNIER, Responsable d’Unité Educative de Milieu Ouvert, PJJ (Nevers) (sous réserve)
  • Olivier DUBOIS, Directeur, Plateforme Territoriale de Lille Nord du pôle Protection de l’enfance, Sauvegarde du Nord (Lille)
  • Brigitte RIALLAND, Directrice des Services Socio-judiciaires, AAE 44 (Nantes)
  • Témoignage de Parents
  • Sophie DIEHL, Conseillère Technique, Justice des Enfants et des Adolescents, Citoyens et Justice

 

[Journée nationale] Réparation pénale, le 6 décembre à ParisFri Oct 18 2019 16:53:11 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
jeudi
oct.172019

[UNIOPSS] Stratégie Protection de l’enfance: Après les incantations, le temps de l’action?

L'UNIOPSS a publié un communiqué de presse qui fait suite à la présentation de la stratégie de prévention et de protection de l'enfance par Adrien Taquet, secrétaire d'État, le 14 octobre dernier.

Click to read more ...

mardi
oct.152019

VIFFIL - Nouvelles Ressources Documentaires (Septembre-Octobre 2019)

Nouvelles Ressources Documentaires

 

 

MINISTERE DE L'INTERIEUR, Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple 2018 - Paris : Délégation aux victimes, 2019 - 30 p.

En 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou de leur ex partenaire de vie (contre 151 en 2017 et 157 en 2016).
Parmi ces victimes, on dénombre 121 femmes (contre 130 en 2017), et 28 hommes (contre 21 en 2017). Ainsi, un décès criminel survient au sein du couple tous les deux jours et demi et
une femme décède sous les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire tous les trois jours. L’étude précise aussi les circonstances du passage à l’acte pour ces morts violentes, à savoir
que l’auteur des faits est le plus souvent un homme (79,2 % des cas), ayant fait usage d’une arme (67,8 % des cas). Les faits sont, les plus souvent, commis au sein d’un domicile qu’il
soit celui du couple ou de l’un des deux membres (83,2 % des cas).
Les résultats de cette étude démontrent que les efforts des pouvoirs publics pour combattre ces violences intrafamiliales inacceptables doivent se maintenir et s’accentuer.

Disponible : https://www.interieur.gouv.fr/fr/Actualites/Communiques/Etude-nationale-relative-aux-morts-violentes-au-sein-du-couple 

 

GRARADJI Nadia, Violences faites aux femmes : mieux repérer pour libérer la parole – Actualités Sociales Hebdomadaires, N°3115, 14 juin 2019 – pp. 6-9

Les violences faites aux femmes sont des situations de plus en plus prises en compte par les travailleurs sociaux et médico-sociaux. La formation et le travail en réseau avec les professionnels de santé et les services de justice progressent pour mieux identifier, accompagner et orienter ces femmes victimes ainsi que leurs enfants.

 

Marionnettiste : L’enfer des violences conjugales et les répercussions sur les enfants témoins/victimes - Ed.Charles Corlet, 2019

Ce récit illustre à quel point les lois seules ne suffisent pas pour sortir de l’enfer conjugal dans lequel n’importe quelle femme peut être piégée. L’ouvrage met en avant l’importance du réseau de soutien familial, amical, professionnel qui doit se tisser pour accompagner les victimes tout au long d’un parcours de sortie d’une spirale de violences semé d’espoirs et de désillusions. L'apport documentaire, accessible à tous, permet de mieux comprendre le processus de l'emprise pour ne pas juger les victimes et mesurer les impacts de ces violences conjugales sur la construction identitaire d'un enfant exposé. Les auteures proposent des pistes d’améliorations pour les différents dispositifs existants qui seront utiles aux victimes, à leur entourage mais aussi aux différents professionnels et étudiants». À commander uniquement par courrier électronique : [email protected]

 

Centre Hubertine Auclert , Le violentomètre – Paris, Conseil Régional d'Île-de-France, 2018

Le violentomètre, présenté sous forme de règle, est un outil simple et utile pour "mesurer" si sa relation amoureuse est basée sur le consentement et ne comporte pas de violences. L’objectif ? Sensibiliser les jeunes femmes aux violences conjugales à travers une diffusion massive de l'outil lors d'événements (comme Solidays) et dans les lycées franciliens.

Disponible : https://www.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/fichiers/violentometre-maj-21052019-web.pdf

 

GRARADJI Nadia, Violences faites aux femmes : le gouvernement attendu au tournant – Actualités Sociales Hebdomadaires, N°3125, 13 septembre 2019 – pp.24-28

Rendez-vous décisif ou rendez-vous manqué ? Les attentes sont fortes concernant le Grenelle sur les violences conjugales ouvert le 3 septembre et qui prendra fin le 25 novembre. Les premières mesures d’urgence annoncées par le gouvernement n’ont pas totalement convaincu.

 

COURTEAU Roland, DESEYNE Chantal, LABORDE Françoise, VÉRIEN Dominique, Violences, femmes et handicap : dénoncer l'invisible et agir – Paris : Rapport d’information du Sénat, n°14, 3 octobre  2019 – 188 p.

Un rapport du Sénat sur les violences faites aux femmes handicapées a été voté à l'unanimité le 3 octobre. Il appelle à intégrer la dimension du handicap dans les politiques de lutte contre les violences faites aux femmes, notamment en institution, à mieux protéger les femmes handicapées contre les violences et leur offrir un accueil et une prise en charge adaptés ? Comment, face aux nombreuses discriminations qui compliquent leurs parcours professionnels, renforcer leur autonomie, gage de protection contre les violences ?

Disponible : https://www.senat.fr/rap/r19-014/r19-0141.pdf

 

HAUTE AUTORITE A LA SANTE,  Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple : recommandation de bonne pratique – Saint-Denis La Plaine, HAS, juin 2019 – 53 p.

En France, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint ou ex conjoint et 219 000 femmes subissent chaque année des violences au sein de leur couple. Repérer au plus tôt ces situations est crucial et peut sauver des vies. Les professionnels de santé ont à ce titre un rôle clef à remplir. La HAS recommande d’aborder systématiquement la question des violences conjugales en consultation et fournit des outils pour repérer et protéger les victimes. Cette recommandation a pour objectif de renforcer l’implication des professionnels de santé dans la lutte contre les violences faites aux femmes, de favoriser le repérage des femmes victimes de violences au sein du couple, de faciliter la coordination entre professionnels concernés.

Disponible : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2019-09/170919_reperage_des_femmes_victimes_de_violences_au_sein_du_couple_texte_recommandations.pdf

 

 

AGENDA

La première édition de L’événement danse contre la violence se déroulera du 18 au 22 novembre 2019 à Lyon. Le thème de cette première édition est les violences intrafamiliales avec deux axes de travail : les violences au sein du couple et l’inceste.

Rencontres Scientifiques, Universitaires – Associatives et Professionnelles et Culturelles - Spectacles

INSCRIPTION ET RÉSERVATION : www.compagnietestudines.com/danse-contre-la-violence

CONTACTS : [email protected] / 07.69.51.16.30

 

Se former c’est protéger : La formation des professionnels pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles- 7èmes rencontres interprofessionnelles de la MIPROF, Jeudi 21 novembre 2019
Ces rencontres interprofessionnelles sont l’occasion de présenter les outils pédagogiques ainsi que les actions engagées sur l'année 2019. Ce colloque s'inscrit dans le Grenelle des violences conjugales.

Cette journée sera intégralement retransmise en streaming. Pour suivre l’événement en direct rendez-vous sur : http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/rencontres-interprofessionnelles-miprof/

CONTACT : Ministère des Solidarités et de la Santé - Salle Pierre Laroque
14 avenue Duquesne, Paris 7ème


Retrouvez l’ensemble de ces informations sur notre portail documentaire : http://viffil.centredoc.fr

Consultez notre site Internet : www.viffil.com

VIFFIL - Nouvelles Ressources Documentaires (Septembre-Octobre 2019)Tue Oct 15 2019 17:21:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
mardi
oct.152019

[Appel à Signature] Mobilisons-nous pour davantage de moyens pour le service civique

Le Mouvement Associatif lance un appel aux directeurs d'associations pour cosigner le courrier d'interpellation au premier ministre, dans le but de promouvoir le service civique et d'obtenir plus de moyens pour celui-ci.

Pour contribuer à ce plaidoyer, il est proposé aux responsables associatifs de signer un courrier d’interpellation du premier ministre sur le sujet.

 

La lettre est ouverte à la signature
jusqu'au jeudi 18 octobre (inclus).

Le courrier d'interpellation

 

Si vous souhaitez rejoindre la liste des signataires, merci de l’indiquer en précisant,
le nom, prénom et l’organisation de la personne signataire, et l'envoyer aux adresses suivantes :

[email protected]

[email protected]

 

[Appel à Signature] Mobilisons-nous pour davantage de moyens pour le service civiqueTue Oct 15 2019 16:41:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
lundi
oct.142019

Le colloque de la CNAPE sur la prévention spécialisée, les 26 et 27 novembre 2019

Cette année, la CNAPE s'intéresse à la question "Quand la prévention spécialisée est attaquée, doit-elle changer ses pratiques ?". Pour répondre à cette question, philosophes, docteurs, directeurs et éducateurs ont été sollicités sur les deux jours du colloque. Cette diversité des intervenants permettra d'avoir des apports théoriques (enjeux du changement, transformation et avenir du travail social...) et des apports pratiques (les nouvelles pratiques, les exemples étrangers...).

Click to read more ...

lundi
oct.142019

EFRJ Newsflash - Octobre 2019 (I)

 

   
 
Cérémonie émérite du professeur Ivo Aertsen
 
 

L’équipe EFRJ et nombre de nos membres célèbreront avec le Professeur Ivo Aertsen sa cérémonie émérite le 21 octobre au château Arenberg de Louvain. Ivo est un pionnier de la recherche et de la pratique de la RJ en Belgique, mais son impact dépasse largement les frontières du pays. Il est le fondateur de l'EFRJ, créé en 2000, et sa curiosité, sa perspicacité, ses bonnes idées et ses bons conseils ont été une influence déterminante pour le développement de la JR dans de nombreux pays européens et au-delà. La retraite n’est pas la fin de sa carrière professionnelle: il compte poursuivre sa passion pour la JR au-delà des frontières du monde universitaire. Nous savons que beaucoup d’entre vous seront avec nous dans l’esprit pendant la célébration. Nous en partagerons des images: suivez @euforumrj sur les médias sociaux.

 
Nouveaux groupes de travail et comités EFRJ

Nous sommes ravis d'annoncer nos nouveaux comités sur la formation et les valeurs et normes de la JR , ainsi que le groupe de travail sur l'extrémisme violent et la RJ . Ces organes commencent leurs travaux ces jours-ci et renforceront le travail de l'EFRJ au cours des deux prochaines années. Le comité V & S établira des lignes directrices sur les bonnes pratiques et la recherche en matière de justice réparatrice. Les travaux du Comité de formation fourniront des ressources pour le développement futur du domaine. Enfin, le groupe de travail sur la justice réparatrice et l'extrémisme violent se consacre à la collecte de l'expertise des praticiens de la justice pour soutenir la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent en utilisant des approches de la justice réparatrice. Tous les groupes se réuniront à Louvain le 26 novembre.

 
Photo: John Schnobrich
Coup d'oeil dans notre université d'été 2019

Nous sommes heureux de partager notre reportage vidéo sur l'école d'été de l'EFRJ sur la justice adaptée aux enfants l'été dernier à Gdańsk.

Nos expériences de cette année et des éditions précédentes de l’Université d’été sont vraiment précieuses pour le développement en cours du portefeuille de formation d’EFRJ. Au cours des prochains mois, nous partagerons plus d'informations sur nos nouvelles formations à venir l'année prochaine!

 
 
Événements au cours de la #RJ Week 2019

 

De plus en plus d'événements inspirants (expositions, causeries, présentations et bien d'autres) sont déjà annoncés pour la Semaine de la justice réparatrice de cette année (17-24 novembre). Vous pouvez consulter ce qui se passe dans votre pays ou dans les pays voisins dans notre calendrier . Pour l'instant, la Belgique, le Canada, l'Estonie, la France, la Géorgie, l'Allemagne, l'Irlande, la Norvège, l'Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni sont sur la liste! Nous sommes toujours en train de recueillir des nouvelles sur d'autres événements, alors partagez vos projets avec nous!  

 
 
Conférence EFRJ Sassari 2020
  Notre appel à propositions pour la "Justice au-delà des frontières", la 11ème conférence internationale EFRJ qui se tiendra l'année prochaine ( Sardaigne, 25-27 juin 2020) est ouvert jusqu'au 10 novembre. Comme vous le savez peut-être déjà, les deux thèmes principaux de la conférence seront:
1) espace et temps et
2) Langue et récits
Consultez l’appel pour plus de détails et voyez si vous pouvez apporter votre expertise! Partagez également le dépliant au sein de votre réseau et invitez vos collègues à nous rejoindre à Sassari!
 
Article du participant EFRJ Summer School

Goriana Tarnitsova travaille en tant que médiatrice en Suède et elle a participé à notre université d'été à Gdańsk. Elle a publié une réflexion détaillée sur cette expérience dans un journal en ligne bulgare de la RJ. "Des pastels, des formes géométriques de différentes tailles, de l'argile, des poupées, des jouets pour animaux, des cartes illustrant des sentiments ou des motifs abstraits - ces matériaux et d'autres similaires ont été au centre des discussions des participants." Vous pouvez lire le texte à l'aide de Google Traduction, même si vous ne parlez pas la langue.

 
Conférence NI sur les pratiques de restauration
La conférence «Pratiques de restauration: 25 années d'apprentissage à l'avenir» célébrera le 25e anniversaire du Forum sur les pratiques de restauration en Irlande du Nord (Belfast, 14-15 novembre). John Braithwaite, expert renommé dans le domaine de la justice RJ, sera l'un des principaux orateurs de la conférence. Les inscriptions sont ouvertes.

 
i-RESTORE: protéger les enfants victimes par le biais de la justice réparatrice

Notre vice-présidente, Annemieke Wolthuis, et notre responsable de la communication et des événements, Emanuela Biffi, ont participé à la réunion de lancement du projet Terre des Hommes Europe "i-RESTORE - Mieux protéger les droits des enfants victimes grâce à la justice réparatrice". L'EFRJ est un partenaire de TdH dans le projet, qui se concentrera sur l'amélioration des services fournis aux enfants victimes. La particularité du projet est que son contenu sera développé avec la participation de jeunes dans les soi-disant conseils consultatifs pour les enfants.

 

 
Moment d'inspiration
 
 

"Puis-je me réconcilier avec l'homme qui a tué mon fils?" est le titre de l’ exposé de TEDx de Robi Damelin (une mère d’un activiste de la paix israélien assassiné) au sujet de son incroyable parcours pour former une communauté avec des parents qui ont perdu leurs fils dans le conflit israélo-palestinien. Le processus a conduit Robi à remettre en question ses valeurs et ses attitudes afin de trouver un moyen d'aller de l'avant. Son récit est unique en son genre: elle capture également les échecs du processus et montre comment elle peut encore en tirer parti.

 
Partager Partager
Tweet Tweet
Vers l'avant Vers l'avant
Partager Partager
Copyright © 2019 | Forum européen pour la justice réparatrice, Tous droits réservés.

Notre adresse postale est la suivante: [email protected]



EFRJ Newsflash a pour objectif de partager des informations sur les événements et les publications de la JR en Europe et au-delà. Veuillez noter que EFRJ ne peut être tenu pour responsable de la qualité du contenu.
EFRJ Newsflash - Octobre 2019 (I)Mon Oct 14 2019 11:34:09 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
lundi
oct.142019

Le Grand Rendez-Vous "Parlons Psy", avec la Fondation de France et l'Institut Montaigne

La Fondation de France et l’Institut Montaigne organise le Grand Rendez-vous Parlons Psy, le 9 décembre prochain à Paris. Ce Grand Rendez-Vous vient clore le cycle des ateliers Parlons Psy, organisés dans sept régions de France. Ces temps forts ont permis à toutes les personnes concernées par la santé mentale de s'exprimer et de proposer des solutions concrètes

Click to read more ...

jeudi
oct.102019

Journée Justice Restaurative : "Comprendre le concept et les différentes pratiques"

Le 22 novembre 2019, Citoyens & Justice et l'ARCA organisent une journée dédiée à la Justice Restaurative intitulée "Comprendre le concept et les différentes pratiques". Cette journée s'intègre dans le cadre de la semaine internationale de Justice restaurative portée par l'EFRJ dont Citoyens & Justice est membre.

Click to read more ...

mercredi
oct.092019

Projection du film documentaire "Ai-je le droit d'avoir des droits?", par Catherine Réchard

Le film documentaire réalisé en 2018 par Catherine Rechard, "Ai-je le droit d'avoir des droits?", sera projeté dans plusieurs salles d'ici la fin de l'année. Chaque projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice.

Click to read more ...

mardi
oct.082019

Participez au questionnaire sur la communication des associations adhérentes !

La Fédération Citoyens & Justice a mis en place un groupe de travail sur la communication ayant pour objectif d'analyser et de répondre aux besoins des associations du réseau sur cette thématique. Le groupe de travail dédié à la communication souhaite recenser : VOS BESOINS en matière de communication L'ENSEMBLE DE SUPPORTS utilisés au sein du réseau pour communiquer Cette enquête nous permettra d’élaborer un plan d’action pour mieux accompagner et équiper les associations adhérentes de Citoyens & Justice au niveau stratégique, d’élaboration de contenu, de mise en œuvre d’un plan de communication etc.

Click to read more ...

lundi
oct.072019

[RECRUTEMENT] Citoyens & Justice recherche son futur Directeur Général (H/F)

Citoyens & Justice, Fédération des associations socio judiciaires
recherche son Directeur Général (H/F)

 

 

 

Créée en 1982, la fédération Citoyens & Justice est une Association Loi 1901.
Elle compte 150 associations adhérentes qui interviennent auprès de mineurs et de majeurs à tous les stades de la procédure pénale.

Citoyens et Justice a toujours eu, dans son histoire, le souci et la volonté de contribuer et décliner des politiques sociales judiciaires fortes et d’ajuster la mise en œuvre de ses actions en référence à ses valeurs. Son ambition est de participer sur l’ensemble du territoire, à la prévention de la délinquance et de la récidive et de promouvoir une politique de justice pénale inscrite dans une dimension de cohésion sociale, respectueuse des droits et de l’égalité de traitement des personnes, basée sur la conviction que les personnes mises en cause sont en capacité d’amorcer un changement dans leurs parcours délictueux.   

 

Vos missions

Par délégation et sous l’autorité de la Présidente de la fédération, la Directrice/le Directeur Général(e) aura pour principales missions de :

  • Mettre en œuvre la politique définie par le conseil d’administration dans le respect des valeurs de la fédération et dans une dynamique d’amélioration et de développement.
  • Assurer la gestion courante de la fédération en matière administrative et financière, faire rédiger les budgets, comptes rendus et rapports exigés par les autorités de contrôle pour approbation par le conseil d’administration, veiller à l’équilibre économique de la fédération.
  • Développer et animer le réseau en proposant et mettant en œuvre toute action tendant à garantir et développer l’activité de la fédération et de ses adhérents. Diriger les publications et la communication de la fédération. Organiser les liaisons et contacts avec les délégations régionales.
  • Représenter la fédération vis-à-vis des tiers (administrations centrales, partenaires, élus, experts, adhérents, ...)
  • Animer et administrer les ressources humaines, diriger l’équipe du personnel de la fédération en s’appuyant sur des savoir-faire et des compétences, veiller au respect et à l’application des diverses dispositions légales et réglementaires en vigueur en matière de législation du travail (hygiène, sécurité, convention collective, formation du personnel). Il/elle est le garant de la politique ressources humaines de la fédération.
  • Rendre régulièrement compte de l’exécution de ses missions auprès de la Présidente et des membres du conseil d’administration de Citoyens & Justice

 

 

Votre profil

Vous êtes mobilisé(e) autour des questions sociales. Vous maîtrisez les techniques de gestion budgétaires et financières. Une connaissance du secteur socio judiciaire serait appréciable.

Votre expérience du management en tant que directrice/directeur général(e) au sein d’une organisation importante vous permet de comprendre toutes les dimensions nécessaires à la bonne exécution des missions qui vous seront confiées. Un esprit d’analyse, des qualités relationnelles et un goût de la communication sont nécessaires afin de trouver sa place au cœur de relations partenariales d’importance (haut niveau institutionnel, partenaires, adhérents etc). Une vision large des questions stratégique et politique est indispensable, alliée à une forme de diplomatie n’empêchant pas l’affirmation des positions.

Sensible à nos actions et aux valeurs que nous défendons pour une justice humaniste vous portez l’ambition de vous inscrire pleinement dans cette démarche sociétale.

Ce poste basé à Bordeaux nécessite une grande disponibilité et de nombreux déplacements principalement nationaux sont nécessaires.

Rémunération : Cadre hors classe (CCN 66) – Poste à pourvoir au 1/10/2020.

 

Adresser votre candidature (CV + Lettre manuscrite) au plus tard le 15 décembre 2019,

par courrier à l’attention de Mme la Présidente de Citoyens & Justice,
351 Bd du Pdt Wilson, CS 31679 -33073 Bordeaux Cedex.

 

 

[RECRUTEMENT] Citoyens & Justice recherche son futur Directeur Général (H/F)Mon Oct 07 2019 09:28:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
jeudi
oct.032019

3 événements Citoyens & Justice à ne pas manquer avant 2020

Citoyens & Justice organise trois événements sur la fin de l'année 2019 : Justice restaurative, Aides à la décision des magistrats et Réparation pénale sont au programme. Les programmes seront bientôt mis en ligne ainsi que les informations pratiques et les liens d'inscriptions. Vous pouvez d'ores et déjà réservé vos dates.

Click to read more ...

mardi
oct.012019

Lancement d’Act’ice, le programme d’accompagnement pour les projets justice

L’association Possible et Ronalpia s’associent pour créer Act’ice, un programme d’accompagnement pour les porteuses et porteurs de projet qui développent leur structure dans le secteur de la Justice Pénale. Ce programme d’accompagnement de projet justice est gratuit et d’une durée de 9 mois (de janvier à septembre 2020). Il est accessible à tous les stades du développement de votre projet, de la phase d’expérimentation ou de structuration jusqu’à la pérennité de la structure et la création d’emplois. Le programme s’articule autour d’un suivi individuel (conseils mensuels personnalisés), de séminaires collectifs (formations, témoignages de spécialistes et apprentissages entre pairs) et de mise en réseau (acteurs de la justice, tissu associatif de l’insertion et financeurs potentiels).

Click to read more ...

mercredi
sept.252019

"Adolescence 2.0 : L'Epreuve du Web ! " Prochaine Commission nationale Justice des enfants et des Adolescents

La prochaine Commission nationale Justice des Enfants et des Adolescents de la fédération se tiendra les 7 et 8 novembre 2019 à Agen, sur invitation de l'associations SAUVEGARDE 47 et aura pour thème : Adolescence 2.0 : L'Epreuve du Web ! 13h45 Salle Albagnac - Crédit Agricole Payrol Route de Layrac - 4 rue Pierre Mendès France à Agen (Bus Ligne 7 depuis la gare d'Agen) La chercheure Sophie Jehel, maîtresse de conférences à l'université Paris 8, spécialiste des questions Culture et Communication viendra nous présenter ses travaux sur les jeunes face aux images violentes, sexuelles et haineuses tandis que Thomas Huchon, journaliste et réalisateur nous parlera de ses méthodes pour aider les jeunes, et notamment les jeunes les plus fragiles à décrypter les théories complotistes. un après-midi de débats, d’interventions et d'échanges sur la thématique ": Adolescence 2.0 : L'Epreuve du Web !" avec les interventions de : - Luc Henry Choquet, Sociologue du Droit, ancien responsable du pôle Recherche à la DPJJ - Jean Luc BONNEFEMME, Directeur Territorial de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Aquitaine Nord, - Les Promeneurs du Net, Service de Prévention Spécialisée, Sauvegarde 47 - L'équipe du service de Réparation pénale, Sauvegarde 47 - Des magistrats (sous réserve) 9h30 Sauvegarde 47, 2 rue de Macayran à Boe Cette journée est consacrée aux travaux de la Commission nationale et est donc réservée aux adhérents de Citoyens et Justice. Cette journée débutera par des échanges et un temps de travail des membres de la commission durant lesquels les points ci-après seront abordés : Actualités de la fédération et des associations, Le nouveau Code pénal des mineurs, La REPERR en avant toute..., Parcours, le futur logiciel d'activité SP/SAH de la PJJ, Etudes et recherches : le Conseil Scientifique séduit par nos sujets de recerches, Citoyens et Justice, membre de Cause majeur ! : Quels enjeux ? L'après midi sera quant à elle consacrée à un atelier "Les indicateurs qualitatifs de réparation pénale".

Click to read more ...

mardi
sept.242019

Une mobilisation continue sur la Loi de programmation et de réforme pour la Justice 

La LOI n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice a occupé une très grande partie des réunions de la Commission pré sententielle. Aussi, lors de la réunion de la Commission des 17 et 18 janvier 2019, une présentation et des dernières modifications de la loi ainsi que son parcours parlementaire ont été présentés en session plénière. La Commission s’était particulièrement mobilisée pour alimenter les orientations et propositions d’amendements formulées par Citoyens et Justice dans le cadre des débats parlementaires et des auditions devant l’Assemblée nationale et le Sénat.  (Cf. Bulletin Pré sententiel n°17)

Par ailleurs, lors du rassemblement de la Commission à Vannes les 23 et 24 mai derniers, une présentation de l’impact de la loi a été réalisée ce qui a notamment permis de préciser les dates d’entrée en vigueur des principales dispositions en lien avec le champ pré sententiel.

 

L’Enquête Sociale Rapide (ESR) et la modification de son périmètre pour permettre le prononcé des alternatives à l’incarcération et les aménagements de peine ab initio constitue la principale modification de la loi sur le champ pré sententiel


Le maintien de l’intervention « au premier rang » des associations pour la réalisation des ESR

La mobilisation de Citoyens et Justice et des adhérents a permis de maintenir l’intervention des associations socio judiciaires au « premier rang » dans l’ordre des acteurs pouvant mettre en œuvre les ESR. Seul le caractère subsidiaire de l’intervention du SPIP a été supprimé et l’intervention de la PJJ rendue possible. Le législateur a équilibré la rédaction de l’article 41 du CPP en ne stigmatisant ou n’oubliant aucun des acteurs pouvant potentiellement intervenir. La PJJ est également promue comme un acteur pouvant réaliser ces enquêtes.

 

Un objectif complémentaire assigné à l’ESR

En vue d’optimiser le prononcé des peines alternatives à l’incarcération et des aménagements de peine ab initio la loi du 23 mars 2018 confère expressément à l’ESR « de vérifier la faisabilité matérielle de certaines peines ou aménagements de peine pouvant être prononcés ». Cette modification de l’article 41 du code de procédure pénale entrera en vigueur le 24 mars 2020.

Les associations membres de la Commissions anticipent l’entrée en vigueur de cette modification législative et certaines ont déjà travaillé le contenu de l’ESR pour permettre d’apporter aux magistrats les éléments utiles aux prononcés de peines alternatives. Le travail de la Commission a permis de repérer les principaux items développés par les associations pour répondre aux besoins des magistrats en vue en vue de proposer une trame adaptée à ces besoins. 

La Commission relève qu’il est tout à fait nécessaire d’apporter des éléments sur la faisabilité matérielle de certaines peines, la principale difficulté va résider dans le temps imparti pour réaliser les vérifications notamment dans le cadre des comparutions immédiates. En effet, pour apporter des éléments utiles aux magistrats, il convient de pouvoir les vérifier, et les délais extrêmement brefs (parfois moins d’une heure) imposés par la procédure sont des freins au recueil d’éléments permettant de fiabiliser les informations. Par ailleurs, à ce stade, aucune réflexion n’a été réellement conduite par le Ministère de la Justice sur les modalités de mise en œuvre, ni sur l’effort financier nécessaire pour permettre aux associations de sécuriser leur organisation de travail afin d’améliorer ce recueil d’éléments.

 

Une révision de la trame ESR confiée à l’administration pénitentiaire

Dans la continuité de l’application de la loi de programmation 2018/2022 et de réforme pour la Justice, Citoyens et Justice a été invitée le 21/05/2019 par la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) à une réunion de travail au cours de laquelle nous a été présentée une nouvelle trame d’enquête dite de « personnalité » ayant vocation à être utilisée dans le cadre d’enquêtes sociales rapides. Les représentants de la DAP ont indiqué attendre nos remarques, ce document pouvant être amélioré. la Direction de l'Administration Pénitentiaire indique avoir une commande Ministre pour élaborer une trame unique et uniformisée sur l’ensemble des juridictions autant pour le secteur public que pour le secteur associatif habilité.


Ce document a été transmis aux associations via la Lettre aux adhérents 20/19 puis présenté aux membres de la Commission nationale Pré sententielle du 24 mai à Vannes et a fait l’objet d’un débat au sein des Bureau et Conseil d'Administration de la fédération les 27 et 28 mai derniers. Des associations nous ont déjà indiqué avoir été sollicitées par leur juridiction pour travailler sur de nouvelles trames, plus en adéquation avec l’application de la réforme pénale.

 

Citoyens et Justice a indiqué au Ministère de la Justice que ce document dans sa déclinaison pratique apparaissait peu réaliste au regard déjà du temps procédural, du prix de la mesure d’enquête rémunérée au Secteur Associatif Habilité (SAH) et du temps que peut y consacrer un intervenant socio judiciaire.
 
Une deuxième réunion de travail eu lieu avec l’Administration Pénitentiaire le jeudi 19 septembre 2019. A cette occasion, Régis CLAUDEPIERRE, Chef du Département parcours de peine a très clairement repris les propos du Directeur de l’Administration Pénitentiaire en affirmant qu’intervenir dans le champ pré sententiel ne signifiait pas que les SPIP allaient faire les enquêtes à la place des associations. Ce réinvestissement a notamment pour objectif de poser les bases d’une meilleure communication et transmission d’informations entre les SPIP et les associations, notamment via l’élaboration de conventions signées localement. Une convention type a été présentée lors de cette réunion et l’administration pénitentiaire attend un retour de la Fédération sur ce document qui sera examiné lors de la réunion de la Commission pré sententielle majeurs des 26 et 27 septembre prochains. Par ailleurs, concernant la trame « unique » d’ESR, l’administration pénitentiaire a réaffirmé son souhait de ne produire qu’une seule trame pour l’ensemble des procédures. Une expérimentation devrait avoir lieu sur 10 TGI concernant la mise en place de cette trame et de la convention : Meaux, Créteil, Tours, Troyes, Marseille, Nîmes, Grenoble, Dijon, Saint Denis de la Réunion et en Guadeloupe.  Citoyens et Justice proposera également d’autres sites. ’’
Dans le cadre d’une rencontre avec Stéphane BREDIN, Directeur de l’Administration pénitentiaire, une invitation a été formulée pour qu’un temps d’échanges puisse se faire lors de la réunion de la Commission nationale Pré sententielle des 26 et 27 septembre 2019 à Amiens. La fédération attend un retour quant à cette invitation.

 

Une mobilisation continue sur la Loi de programmation et de réforme pour la Justice Fri Sep 27 2019 06:51:53 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
mardi
sept.242019

La liste des établissements retenus dans le cadre de l'expérimentation de la mesure éducative d'accueil de jour vient de sortir.

L'arrêté fixant la liste des 20 établissements et services retenus dans la cadre de l'expérimentation de la mesure éducative d'accueil de jour a été signé le 11 septembre dernier. Seules 3 associations dont une du réseau de Citoyens et Justice ont été retenues. C'est loin du compte par rapport à ce que préconisait la Fédération. En effet, Citoyens et Justice défendait la création de projets transversaux SP/SAH permettant la mise en commun sur un même territoire de différentes plateformes ou accompagnements créant des prises en charge sur mesure et modulables au plus près des besoins des jeunes.

Click to read more ...

mercredi
sept.182019

EFRJ Newsflash - Septembre 2019 (II)

 

   
 
Nous recherchons un agent de projet!
 
 

L'EFRJ recherche un (e) agent de projet à temps partiel (40%) pour rejoindre le Secrétariat à Louvain (Belgique) afin de travailler sur un nouveau projet passionnant d'une durée de deux ans sur la formation judiciaire en justice réparatrice. Connaissez-vous quelqu'un qui convient? S'il vous plaît partager notre Newsflash! Intéressé? Appliquez jusqu'au 25 septembre 2019 !

 
 
Last Call: Créez le nouveau slogan de EFRJ!
 

Avez-vous une idée de la phrase la plus succincte décrivant la mission d'EFRJ? Vous avez encore quelques jours pour contribuer!
En tant que membre de EFRJ, ou en tant que personne ayant de l'expérience avec nous, nous aimerions vous impliquer et rechercher les meilleurs mots qui traduisent bien nos objectifs et nos principes et facilitent le rappel de ce qu'est réellement EFRJ. Présentez-nous votre idée sur un court slogan jusqu'au 22 septembre 2019 et gagnez une copie de l'un de nos rapports / livres de votre choix!

photo par: Linus Sandvide
 
Appel à propositions: Conférence EFRJ 2020
  L'appel à propositions pour la conférence EFRJ "Justice au-delà des frontières" à Sassari 2020 est maintenant ouvert! Les deux thèmes principaux de la conférence seront:
1) espace et temps et
2) Langue et récits .
Comment voyez-vous RJ et votre travail à la lumière de ces questions? Nous sommes curieux! Envoyez-nous votre proposition jusqu'au 10 novembre 2019.
La conférence aura lieu sur l'île de Sardaigne du 25 au 27 juin 2020. Les inscriptions s'ouvriront en janvier.
S'il te plait l'appel et le dépliant au sein de votre réseau!
 
Conférence RJ sur les pays du groupe de Visegrad

Notre directeur, Edit Törzs, et le membre du conseil d'administration, Lars Otto Justad, interviendront lors de la conférence internationale. “Groupe Visegrad 1989 - 2019: sur la voie de la justice réparatrice?” (3 octobre, Prague), organisé par notre membre organisationnel, le service de médiation tchèque. La conférence discutera du statu quo, des défis et des avancées liés au développement de la justice réparatrice en Europe et en particulier dans les pays du groupe de Visegrad (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) au cours des 30 dernières années.

 
Nouveau livre sur RJ en italien
Le nouveau livre " La giustizia riparativa: Psicologia e diritto per benessere di persone e comunità " (RJ: psychologie et loi pour le bien-être des individus et des communautés) est un recueil d'articles passionnants décrivant le vaste champ d'application de la RJ. Edité par notre membre du conseil, Patrizia Patrizi, et avec les contributions des membres Tim Chapman, Brunilda Pali, Gian Luigi Lepri, Ernesto Lodi, Bruna Dighera et Grazia Mannozzi, le livre est destiné aux lecteurs italiens uniquement, mais nous espérons qu'il sera bientôt bientôt accessible à nos lecteurs anglophones également. communauté.  
 
Inscrivez-vous à la conférence sur les pratiques de réparation

Le Forum sur les pratiques de restauration (NI) célèbre son 25e anniversaire par une conférence (14-15 novembre, Belfast), avec John Braithwaite et Jennifer Llewellyn comme orateurs principaux. La conférence est organisée par le président du conseil d’administration de EFRJ, Tim Chapman. L'inscription est maintenant ouverte!

 
 
Semaine RJ 2019 - Partagez vos projets!
 
 

Faisons de la Semaine de la justice réparatrice (17-24 novembre) une célébration mondiale significative. Chaque année, cette semaine est l’une des meilleures occasions de sensibiliser à la JR et de partager la valeur que celle-ci peut apporter à la société! Nous encourageons nos membres à organiser leurs événements locaux! Nous mettrons à jour notre calendrier, y compris les événements de différents pays organisés par nos membres, alors partagez-nous vos projets à l'avance!  

 
Conférence EFJCA sur la violence domestique

L'Alliance des Centres européens de justice familiale, une organisation dédiée à l'amélioration du soutien aux victimes de violence domestique, tiendra sa conférence internationale à Anvers (13-14 novembre) intitulée "Un lieu sûr pour l'espoir et l'autonomisation" . La conférence sera suivie de masterclasses le 15 novembre. L'EFCJA est un partenaire important des EFRJ et nous sommes à leurs côtés pour résoudre ce problème pressant de notre époque. Nos représentants assisteront à la conférence, à bientôt!

 
 
Moment d'inspiration
 
 Photo: Fred Debrock (© NTGent)
 

NTGent (le théâtre de la ville de Gand, Belgique) a mis en scène la saison dernière «Orestes in Mosul» , une pièce de théâtre sur le «principe de la vendetta, le cycle sans fin de la vengeance, œil pour œil, a été remplacé par les principes de justice, d'intégration et de réconciliation ". Pour préparer la production, l'équipe s'est rendue à Mossoul (Irak) et a collaboré avec des participants locaux pour explorer leurs réflexions sur la guerre et les possibilités de régénération. La performance comprend des extraits de film du travail à Mossoul et la mémoire de deux acteurs européens d'origine irakienne. Le spectacle est en tournée, vérifiez les derniers billets disponibles dans un pays proche de vous .

 
Tenez-nous au courant!
EFRJ est une plate-forme internationale de professionnels travaillant dans le domaine de la JR et des sujets connexes. Tirez pleinement parti de cette plateforme en nous faisant part de vos initiatives, projets, publications, campagnes visant à développer davantage la JR dans votre pays. Contactez le secrétariat de EFRJ si vous souhaitez être présent dans notre prochain Newsflash!  
 
Partager Partager
Tweet Tweet
Vers l'avant Vers l'avant
Partager Partager
Copyright © 2019 | Forum européen pour la justice réparatrice, Tous droits réservés.

Notre adresse postale est la suivante: [email protected]



EFRJ Newsflash a pour objectif de partager des informations sur les événements et les publications de la JR en Europe et au-delà. Veuillez noter que EFRJ ne peut être tenu pour responsable de la qualité du contenu.
EFRJ Newsflash - Septembre 2019 (II)Wed Sep 18 2019 12:12:24 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
Haut de page