Entries in 2018 (4)

vendredi
juin282019

Citoyens & Justice publie son Rapport d'activités 2018

La Fédération Citoyens & Justice publie son Rapport d'activités 2018.

 

Ce rapport d’activités reprend l’ensemble des événements qui ont eu lieu en 2018 :

  • Les rendez-vous institutionnels,
  • Les propositions de Citoyens & Justice pour le projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la Justice,
  • Les journées organisées par la Fédération,
  • Les travaux des commissions,
  • Le service formation,
  • Le développement de la communication,
  • Nos partenaires nationaux et internationaux…


 

Citoyens & Justice publie son Rapport d'activités 2018Fri Jun 28 2019 12:28:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
jeudi
févr.012018

"Prisons", l'appel à projets lancé par la FDF

La Fondation de France lance un appel à projets :"Prisons - Sortir de la délinquance". Cet appel à projets s'adresse aux associations et à toutes structures à but non lucratif qui prennent en charge les personnes au cours de leur détention et à leur sortie avec pour objectifs de...

Click to read more ...

vendredi
janv.262018

Concours sur l'innovation sociale

La Fondation "La France s'Engage" lance son concours nationale 2018. #ConcoursFFE2018 Ce concours vise à accélérer des projets porteurs d'innovation sociale et d'intérêt général. En accompagnant et en récompensant les acteurs qui expérimentent au sein de structure de l'économie sociale et solidaire, ce concours est un tremplin pour développer à échelle plus importante des projets qui ont démontré leur efficacité à l'échelle locale.

Click to read more ...

mardi
oct.242017

Citoyens & Justice a signé l’interpellation des parlementaires sur le budget pénitentiaire 2018

Dans une démarche inédite, Citoyens et Justice et 26 associations et syndicats impliqués dans le champ pénitentiaire interpellent les parlementaires sur le projet de budget 2018 (examiné mercredi 25 à 21 heures à l'Assemblée nationale). Dans un récent rapport, les trois corps d’inspection (IGF,IGAS, IGSJ) chargés d'évaluer les politiques d'insertion des personnes placées sous main de justice concluent à un "échec collectif" d'une "profondeur historique" et invitent les pouvoirs publics à "regarder la situation en face, avec lucidité et courage, et à agir" dans le sens de moins de prison. Avec deux axes clairs : « la valorisation du milieu ouvert et la maîtrise du recours à la détention dans un système pénal arrivé à saturation". Un choix qui « répond à la fois à une logique de réinsertion et de réduction du coût pour les finances publiques » Or, malgré des déclarations gouvernementales en faveur d'un nécessaire développement des alternatives à la prison, le projet de budget ne traduit pas ces orientations : l'accroissement du parc carcéral reste en première ligne, la réinsertion demeure le parent pauvre et les alternatives à l'emprisonnement sont toujours négligées. Aussi, au travers d'une analyse détaillée du projet de budget, les 27 associations et syndicats signataires de ce texte invitent les député-e-s à remettre en cause ces choix budgétaires et à s'engager en faveur d'une politique pénale basée sur les recommandations des instances nationales et internationales qui, toutes, appellent à mettre un terme à l'inflation carcérale et à privilégier la décroissance pénale et les mesures alternatives, mieux à même de favoriser la prise en charge des personnes et leur sortie de délinquance. Lettre d'interpellation des parlementaires sur le Budget pénitentiaire 2018

Click to read more ...

Haut de page