« Prévention de la délinquance - "Retourner dans le droit commun, oui mais comment?" | Main | Retour sur la Commission nationale Justice des Enfants et des Adolescents des 13 et 14 décembre 2018 : travaux, témoignages, interviews... »
jeudi
févr.212019

L'ODAS et les enjeux de la journée Citoyenne

Pour Citoyens et Justice, la prévention de la délinquance est l’affaire de tous. Il faut retrouver ensemble le goût du partage et de la solidarité qui permettait aux gens de prendre soin les uns des autres. Un constat partagé par l'Observatoire National de l'Action Sociale.

La première table ronde de la Commission nationale Justice des Enfants et des Adolescents qui s'est tenue à Pontoise les 13 et 14 décembre 2018 était consacrée aux citoyens sur le devant de la scène.
Zoom sur la journée citoyenne.

 

La journée citoyenne, c’est quoi ?

Une journée par an, les citoyens sont invités par leur maire à s’investir dans la réalisation de projets concrets visant à améliorer leur cadre de vie quotidien et créer ainsi un sentiment de fierté partagé et d’appartenance à une même communauté. Rénovation de matériel, création d’un jardin partagé, rafraichissement de la bibliothèque, atelier couture, atelier cuisine etc. Toutes les idées sont possibles à condition d’œuvrer ensemble dans l’intérêt commun des habitants.

 

 

Didier Lesueur, Directeur Général de l'Observatoire national de l'Action Sociale, nous présente le concept de la Journée Citoyenne.

 

 

L'exemple de Journée Citoyenne organisée à Blois en 2016

Didier Lesueur, Directeur Général de l’ODAS, constate que l’intensité de la pauvreté et de la précarité, est rendue aujourd’hui plus difficile qu’hier en raison de l’affaiblissement des liens sociaux.

A cet égard, il relève que depuis 30 ans « toutes les politiques sociales publiques ont favorisé l’autonomie en oubliant d’entretenir son pendant qui est l’interdépendance ». Cependant « pour grandir, on a tous besoin de se nourrir des uns des autres. (...) Une société de l’individu est une société qui s’effondre et qui va vers la barbarie ».

 

 

Didier Lesueur, Directeur Général de l'Observatoire national de l'Action Sociale, revient sur les notions d'autonomie et d'interdépendance.

 

Michel Gonord, Ambassadeur de la Journée Citoyenne en Ile de France et Maire de la ville de Champagne sur Seine en est à sa deuxième édition.

Des événements dans sa ville, il en faisait régulièrement, marché de Noël, fête de la ville, manifestations thématiques. A chaque fois, peu ou prou, cent cinquante habitants, toujours les mêmes, participent aux festivités. C’est peu au regard des 6 500 champenois que compte sa ville. Pour lui, la journée citoyenne a quelque chose de particulier en ce qu’elle fédère des personnes qui ne se seraient jamais déplacées, jamais rencontrées. « Ils ne viennent pas profiter d’une manifestation organisée par la mairie mais travailler à un projet les concernant », relate-t-il.

 

Michel Gonord, Maire Ville de Champagne sur Seine, Ambassadeur de la Journée citoyenne en Ile de France relate les raisons qui l’ont poussé à s’investir dans la réalisation de cette journée citoyenne et sur ses bienfaits.

 

 

Retour sur la commission JEA des 13 et 14 décembre : travaux, témoignages, interviews...

 

L'ODAS et les enjeux de la journée CitoyenneThu Feb 21 2019 10:07:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
Haut de page