Citoyens & Justice

Le Certificat d'Intervenant Socio-Judiciaire

Le certificat qu’a créé et qu’expérimente Citoyens et Justice doit permettre aux intervenants socio judiciaires d’obtenir la reconnaissance de leurs compétences professionnelles.

L’employeur peut ainsi valoriser le savoir-faire de ses équipes auprès des magistrats sensibles à la qualité de leur travail, ainsi qu’auprès des partenaires et financeurs locaux.

Accueil Certificat d'Intervenant Socio-Judiciaire

Pourquoi un certificat d’intervenant socio-judiciaire ?

Depuis plus de 40 ans les professionnels du secteur socio judiciaire exercent des mesures (auprès des majeurs et des mineurs) telles que le contrôle judiciaire socio éducatif, l’enquête de personnalité, la médiation pénale, le placement à l’extérieur… Pour se faire, ils n’ont cessé de se former auprès de Citoyens et Justice pour consolider leurs  compétences. 

Aujourd’hui nous voulons que les compétences de ces professionnels soient affirmées et que le métier d’intervenant socio judiciaire soit reconnu auprès des nombreux partenaires du secteur, des employeurs et des intervenants eux-mêmes. 

Comment obtenir le certificat d’intervenant socio-judiciaire ?

La certification s’inscrit dans un parcours de formation dans lequel l’ISJ devra valider : 

  • 5 formations Tronc Commun (TC)
  • 2 Mesures Socio Judiciaires au choix (MSJ)
  • 2 formations Transversales au choix (TR)

Le parcours est progressif et suit le rythme du stagiaire, il n’y a pas de contrainte de temps. Il faut suivre 9 formations.

Depuis 2012, les formations sont validées par un questionnaire d’évaluation des connaissances. Un minimum de 50% au test est obligatoire. Pour les formations antérieures à 2012, l’attestation de présence suffit (75 % de présence minimum).

Au terme du parcours, le candidat soutiendra un mémoire devant un jury de professionnels.  

Liste détaillée des formations dans le cadre du CISJ

Comment financer les formations, et combien d’heures pour un parcours total ?

Ce parcours ne rentre pas dans le cadre des formations financées par le CPF.

Chaque formation dure de 2 à 6 jours. Le parcours total moyen est de 180 à 200 heures selon les choix des modules. Les formations peuvent être financées par le plan de développement des compétences auprès de l’employeur, de Pôle emploi ou sur des fonds personnels.

 

Chaque professionnel peut constituer son parcours à son rythme, sur plusieurs années. 

Exemple : En suivant 3 formations par an, vous validerez l’ensemble des modules obligatoires au bout de 3 ans. 

Les 4 étapes du parcours 

1. Identifiez les formations qui relèvent du certificat

2. Complétez votre parcours en vous inscrivant sur les formations relevant du certificat d’intervenant socio judiciaire

 

3. En fin de parcours, prenez contact avec le service Formation de Citoyens & Justice afin d'identifier les équivalences possibles et constituer votre dossier

4. Rédigez un mémoire 

* Mémoire de soutenance : Le candidat présentera un document de 15-30 pages maximum dans lequel il exposera un cas réel d’accompagnement socio-judiciaire qu’il aura mené à bien. Il situera le contexte, les spécificités de la mesure et sa place dans la chaine pénale, la problématique du justiciable, son profil, les modalités d’accompagnement qu’il aura mis en œuvre, les résultats du processus d’accompagnement, le rôle des partenaires éventuels, une analyse critique des points positifs et points d’amélioration de son action. En annexe sera présenté l’écrit professionnel destiné au magistrat. 

Évaluations des connaissances pour l'accès au Certificat d'Intervenant Socio-Judiciaire

Depuis 2012 les professionnels du secteur socio judiciaire sont invités à évaluer leurs connaissances post formation afin d’accéder, à termes, à la remise du certificat d’intervenant socio judiciaire. 
  
Un taux de réussite de 77%, bravo aux participants !

Pour l’année 2021, au terme des formations relevant du certificat d’intervenant socio judiciaire (CISJ), 77 % des stagiaires réussissent le test d’évaluation des connaissances. 22% des stagiaires refusent de s’y soumettre (ils étaient 18% en 2020, 25% en 2019 et 31 % en 2018). Cette tendance favorable pourrait indiquer qu’il y a moins de crainte à s’évaluer ou à échouer et peut être une volonté croissante de s’inscrire dans le parcours du certificat d’intervenant socio-judiciaire. 

Nos partenaires
Certificat d’intervenant sociaux judiciaire
Certificat d’intervenant
sociaux judiciaire

Faites reconnaître
vos compétences professionnelles

Découvrez notre équipe pédagogique
Découvrez notre
équipe pédagogique

Citoyens et Justice collabore avec une équipe pluridisciplinaire

Questions & Réponses

Des réponses aux questions sur le fonctionnement, le réseau, l'adhésion, notre équipe, les actions...

Ressources et lettres aux adhérents
Lettre aux adhérents
Evénement
Événements
offre d'emploi
Offres d'emploi
arrow_upwardTOP